Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

jeudi 10 novembre 2022

« Un homme possédant à chaque minute le génie de l’enfance, c’est-à-dire un génie pour lequel aucun aspect de la vie n’est émoussé »


Jean-Hervé Marouin, alias John-Harvey Marwanny, fondateur en 2007 de la Marwanny Corporation, est un génie au moins aussi important (et barge) que le Pr Choron ou John Warsen, jugez plutôt :







Cerise sur le gâteau, il a également composé et interprété une chanson de saillie (à fausses rimes, donc), qui n'a rien à envier à ses ancêtres :



On peut écouter d'autres morceaux tout aussi réjouissants sur la section Marwanny Music du site ainsi que sur cette page :


Mais si je parle de « section », c'est que la musique n'est qu'une infime partie — à vocation délassante — d'une entreprise beaucoup plus vaste qui ne vise à rien d'autre qu'à l'avènement du bonheur de l'humanité par l'épanouissement du développement personnel sans douleur.
La Marwanny Corporation distribue ainsi moult guides utiles pour se dépatouiller dans cette horreur de société de merde, tel celui-ci…


… que son auteur présente ainsi :

« La communication est un moyen de défense et d’attaque, car elle permet d’exercer du pouvoir sur les autres. Ce pouvoir, grâce à ce guide exceptionnel, vous l’avez entre vos mains. Séduire les plus belles femmes, épouser les hommes les plus riches, influencer les opinions, manipuler vos amis, impressionner vos supérieurs, ouvrir une huître par la seule force de la pensée et même, entrer en contact direct avec Dieu !, la communication rend tout cela possible. Encore faut-il savoir s’en servir… Pas de panique, suivez les conseils de la Marwanny Corporation et le misérable gland que vous êtes deviendra un chêne inébranlable ! »
 
L'entreprise diffuse aussi un excellent guide de la pope musique, dont les notices sont rédigées à la manière de Willem lorsqu'il tenait la rubrique « Images » de Charlie-Hebdo puis dans Libé :









John-Harvey Marwanny a donné jadis une interviouve où il délivre le message global de son entreprise humanitaire :

2 commentaires:

  1. Ouille, ouille, ouille ! Là on voit que la vieillesse c'est bien le naufrage annoncé ! Le degré zéro du Pr Choron, ça ne passe plus du tout : c'est fini et ça ennuie. Ça sent le rance, le petit bizness laborieux pour couillons adulescents qui se branlotent négligemment.
    Non ! Faut ouvrir tout grand les fenêtres, respirer un bon bol d'air frais et plonger dans le réel enthousiasmant !

    RépondreSupprimer
  2. Aïe, aïe, aïe : autant je me réjouissais de voir que vous daigniez enfin m'écrire depuis plus de quarante ans que je vous requiers et vous ai tant sucé corps et biens la substantifique moëlle, chère Rrose — même si entre Robert et Marcel toujours mon cœur balance et ma cervelle itou — autant je suis sidérationné que cent ans après vos premiers surgissements si efflorescents et déhiscents vous vous soyez ralliée à cette triste cause si "rance", en effet, à tel point qu'elle ne manque de sourdre de vos phrases les plus dorénavant désepérantes : savoir, le si triste slogan soi-disant socialiste de 1981, "la rose, c'est la vie" — et soit dit entre nous pour ça je vous en veux beaucoup, mais du coup je vais pouvoir causer librement, pauvre chétive Rrose qui ne vit que ce que vivent les Rroses, débarrassé de toute déférence désormais indue.

    Que reste-t-il dans l'existence de célébrable, quand tant la vieillesse que "l'adUlescence" [évidemment couillonne et branleuse, pour ne pas verser dans d'éculés clichés !] mènent négligemment au naufrage ?
    Que reste-t-il donc, foutrdieu !, sinon la fascinante force de l'âge adulte, celle où l'homme enfin réellement réalisé dans la plénitude de sa toute-puissance, débarrassé des débiles oripeaux chétifs des squames de l'enfance et de la puberté mais loin encore de sombrer vers les vacillements qui mènent aux abîmes de la sénilité, l'Homme, enfin et seulement enfin, peut devenir par exemple pleinement et tout ensemble Père, Patron et Patriote, mmmh ?

    Merdre, z'avez pas remarqué, chère Rrose hélas devenulle si sénile (et c'est nul), qu'ici c'est pas vraiment IRL ?
    Vous croyez vraiment qu'on peut respirer un bon bol d'air frais sur Intrenouille ?

    "Jetez vos livres et sortez dans la rue" ?
    Nan, restez donc plutôt devant votre écran à remâchouiller vos rancités et votre ressentiment outré, pour ma part j'espère bien vieillir de moins en moins sérieux comme à 17 ans.

    RépondreSupprimer