Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

vendredi 9 décembre 2011

Denis de justice

 Non, non ; il faut que, tôt ou tard la justice soit faite. S'il en arrivait autrement, je m'adresserais à la populace. Je lui dirais : Peuples, dont les rugissements ont fait trembler tant de fois vos maîtres, qu'attendez-vous ? pour quel moment réservez-vous vos flambeaux et les pierres qui pavent vos rues ? Arrachez-les…

Diderot, in Histoire philosophique et politique du commerce et des établissements des Européens dans les deux Indes [ouvrage connu sous le titre abrégé Histoire des Deux Indes, signé par l'abbé Guillaume Thomas François Raynal], 3ème éd. (1781), t. I, livre III, p. 398

(cité par Yves Benot dans Diderot, de l'athéisme à l'anticolonialisme, Maspero, 1970, p. 184)

17 commentaires:

  1. Cher Georges, Je suis très flatté par votre commentaire sur FQG. Pour ma part, je souhaiterais souligner la pertinence jamais démentie de vos interventions. Il est heureux qu'il y ait des endroits du ouèbe où l'on peut se tenir chaud..

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette intéressante version, bira : je ne connaissais que celle de Barbara, plus retenue.

    Cher Plutarque, je ne fréquente que des sites où les discussions ressemblent à celles des soirées entre amis.
    Vous n'avez pas à vous sentir flatté, car l'analyse que vous nous avez offerte relève d'un niveau bien supérieur à ce qu'on lit d'ordinaire.
    Mais concernant la pertinence de mes interventions, je ne serais pas si assuré : vous n'avez sans doute pas étudié toute la suite des billets de FQG depuis janvier 2009…

    RépondreSupprimer
  3. Il n'y a pas bien longtemps nous en parlions ; ce devait être avec votre anonyme.

    RépondreSupprimer
  4. Et, oublié le lien

    http://www.youtube.com/watch?v=dwndKExNj5o&feature=related

    RépondreSupprimer
  5. Cher Denis,
    si tu comptes sur la populace, c'est que t'es con.
    Jusqu'à présent les végétariens des restos du coeur ont réussi à obtenir plus de fromage et ce truc de sauvages ( la charité publique ) ne fait que s'amplifier.
    Heureusement, au village, il y a la quinzaine commerciale : plus de 2000 euros de lots à gagner.
    On se demande bien pourquoi les pharmaciens n'y participent pas.
    La suppression des fonctionnaires continue :
    moins de fonctionnaires, moins de jaloux., hein !
    C'était pour te planter le décor le décor de la nouvelle Atlantide...

    signé Francis.

    RépondreSupprimer
  6. Denis,

    t'as regardé la tronche des Italiens après 25 ans de Berlusconi ?
    culturellement atteints.
    Ben ici, c'est pareil.
    Frêche est l'archétype du type qui ne devait pas être au pouvoir :
    c'est ça le fascisme.

    RépondreSupprimer
  7. Je viendrai vous voir, si je n'ai pas oublié l'adresse

    RépondreSupprimer
  8. mais, finalement, peut-être faudrait-il me la rappeler

    RépondreSupprimer
  9. hé !
    le RRF-Peypinois sur Causeur là, il a tellement enfoncé que après il se la joue royal.

    pédale, va !
    quand on paie pour commenter, c'est qu'on est une pédale !
    pédale de merde !

    RépondreSupprimer
  10. bira, j'ignore de quoi vous causez mais ce n'est pas le lieu.

    Merci pour Mont Joia, thé, mais je n'ai pas souvenir de cette conversation passée (laquelle, d'ailleurs?), ni avec l'Anonyme ni avec quiconque.

    RépondreSupprimer
  11. c'est de bonne guerre, thé est venue déposée un lien caca sur mon blog !

    RépondreSupprimer