Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

jeudi 22 avril 2021

« Par Allah, t’as pas la baraka ! » cracha Marx
(À la lignɇ, traduction lingala ?)

Dans le panthéon littéraire de Joseph Ponthus figure en bonne place Georges Perec, comme en témoigne le chapitre 58 d'À la ligne :

 « À l’abattoir
Aux mauvais jours
On disparaît sous la production d’animaux morts
Un amas d’os d’abats
La chair
Du sang
 
On n’y croit pas
On n’y croit plus
Fatras d’amas
 
Hallucination du trop d’animaux morts
Pourquoi
Pour qui
 
On a mal au dos aux bras partout mais on y croit à la fin du jour du mois
Au pognon pris sur nos maux sur nos dos ou nos bras
Il y a la nuit sans fin dans d’infinis couloirs
 
Aux bons jours
Il y a tout ça qui n’a pas un poids si lourd
Nos chansons
Nos mots
Ça va au fond
Un travail a toujours valu un travail
 
À l’abattoir
On y croit
Pourtant
Un jour
À la disparition du travail
Mais quand putain
Mais quand »

Bonne aubaine, les Nuits de France Culture rediffusaient le 26 décembre dernier un rarissime joyau sonore : l'Atelier de Création Radiophonique du 5 mars 1972 entièrement conçu par l'écrivain, « AudioPerec » !

(J'en avais déjà proposé ici-même voici plus de dix ans un enregistrement hélas incomplet mais tels des chemins heideggeriens ces liens ne mènent plus nulle part…)

 

Cerise sur le gâteau, la même chaîne rediffusait deux jours plus tard, dans la nuit du 28 au 29 décembre 2020, l'émission Avant-goûts du 7 août 1991, où Catherine Binet confiait à Martine Jouando d'émouvants souvenirs sur Perec, dont une jolie anecdote sur la date précise qu'il avait choisie pour la mort de Bartlebooth dans La vie mode d'emploi. (Là encore, émission déjà proposée ici-même voici… tiens ! pile-poil sept ans.)

 

0 urbanités attiques:

Enregistrer un commentaire