Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

jeudi 6 mars 2014

Du fric à l'aise



Un détournement de la chanson traditionnelle La Piémontaise par Jean-Paul Hébert, ici interprété en février dernier par la Choralternative de Rouen :


On peut lire les paroles et écouter d'autres versions sur cette page.

4 commentaires:

  1. Le narrateur de cette chanson est un "gentil" Richard pour qui on a de l'antipathie. Mais je m'adresse ici au "méchant" George, pour qui j'ai un gros penchant : elle était bonne, la bière toulousaine ? Quand je pense que j'aurais pu la gagner si je ne fumais pas l'Herbe en différé via téléchargement, je suis malheureux comme une Pierre...

    J'aurais bien aimé t'en tendre à l'"antenne" (peut-on encore dire ça quand l'essentiel de la radio passe désormais par internet ?), mais félicitations tout de même !

    RépondreSupprimer
  2. Me tendre de la bière toulousaine ? pas évident, à distance…
    Mais pour ce qui est de m'entendre en direct, tu n'aurais pas pu : Jules était tellement surpris qu'il a raccroché avant la fin du morceau.

    Et puis je n'ai pas grand mérite : après avoir vu le film de Pierre Richard, voici bien longtemps, j'écoutais la chanson de Fugain en boucle…

    RépondreSupprimer
  3. Oc'ale, Bièrataise, Blonde d'Occitanie... C'est pas encore trop ça...
    Les règles sont pourtant très strictes, un passage à l'antenne est dûment exigé.
    J'ai beau m'indigner à chaque fois, le Jules n'en fait qu'à sa tête.
    Après, tu sais que nous honorons nos dettes. Pas d'entourloupe, rubis sur l'ongle.
    Nous mandaterons encore une fois le capitaine ACAB, à moins que les vents ne te soient favorables...

    RépondreSupprimer
  4. Le souffle est encore incertain, mais l'espoir est ferme.

    Heu… pour la bonne intelligence de ce qui précède, à l'attention de lecteurs profanes, Wrob causait de cette émission diffusée lundi dernier.

    RépondreSupprimer