Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

vendredi 20 février 2009

Liszt : Rhapsodie hongroise n°2



Les paroles sont de Francis Blanche
« L'alcool tue lentement », c'était le slogan d'une campagne de santé publique.
« On s'en fout, on n'est pas pressé », répondit Courteline.

9 urbanités attiques:

thé a dit…

M'attendais pas à Courteline de votre part. Mais pourquoi pas ?
On les récupère tous, George. Ils ont tous écrit pour nous, j'en suis sûre.

George WF Weaver a dit…

Bien sûr : c'est pour ça qu'il n'y a plus nul besoin d'écrire, puisqu'ils s'en chargent à notre place. Farniente for ever. Moi non plus, je ne m'attendais pas à Courteline : c'est en cherchant l'affiche mendésienne anti-alcoolique des 50's, sur laquelle des mains amies avaient griffonné ces mots-là, que j'ai appris que l'auteur en était ce Georges-là, avec son s. Maintenant, je ne vais pas tarder à déguerpir hors du monde des écrans. Enfin, j'espère.

birahima2 a dit…

George, une question

en Droit, c'est quoi " les intérêts matériels et moraux" ?

George WF Weaver a dit…

???

birahima2 a dit…

non,rien à voir avec le mien
mais comme il me semblait que vous aviez quelques notions en droit

je cherche cela
qu'est-ce que ça veut dire
quand on vous fait signer un papier comme quoi vos intérêts matériels et moraux sont en tel endroit ?

si vous ne savez pas , c'est pas grave
je me posais la question

birahima2 a dit…

rect
rien à voir avec le billet

George WF Weaver a dit…

Désolé, je ne connais du droit que quelques aspects du Code de Procédure Pénale. Langue intéressante, au demeurant. Adressez-vous donc à Maître Machin, là (oublié son nom, jadis indiqué par Nicolas).

George WF Weaver a dit…

Eolas, voilà.

birahima2 a dit…

y'a pas de risque !

Enregistrer un commentaire