Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

mardi 17 septembre 2019

Fini, le temps de rêver !




Paul Meyer, Klinkaart (La briqueterie), 1956.

Bientôt vingt ans que je désespérais de remettre la main sur cette merveille.

samedi 14 septembre 2019

Des cavaliers fantômes dans le ciel




Philippe Pascal s'était teint et puis s'est éteint




« Le chanteur à la voix de sanglier », l'avait un jour surnommé un journaliste.

Pas juste, mais pas faux.

Mais Marquis de Sade, tout de même, bordel !
Marquis de Sade, foutre de chiotte de nom de dieu !

Qui s'en souvient, de ces deux foutus putains d'albums oscillant entre la cold-wave, le punk, l'expresssionnisme et je-ne-sais-quoi, une sorte de Joy Division française qui pétait tous les boulons et tous les caboulots ?

Et Marc Seberg, quoi qu'on en pensât, c'est de la balle.
De l'obus calibré mahousse, façon Grosse Bertha.

Mais moi c' que j'en dis, j' préfère Berlin 38, qu'avait fait à Rennes une première partie de Marquis diantre sait-on quand…

vendredi 13 septembre 2019

Musique et cinéma,
qui s'en ferait une montagne ?




Robert Frank est mort lundi, comme tous les lions.

mercredi 11 septembre 2019

Quoi qu'il en soit, la paranoïa frappe profondément


Aux femmes assassinées, l'apathie indifférente




Une femme d'une soixantaine d'années, connue pour des faits de violences, est soupçonnée d'avoir tué sa compagne dans son appartement situé à Saint-Denis.
Une femme de 45 ans a été retrouvée morte mardi soir dans son appartement de Saint-Denis et sa compagne, connue pour des faits de violences, a été interpellée et placée en garde à vue, a appris l'AFP mercredi [5 décembre 2018] de sources concordantes.

Des "entailles profondes" sur un poignet.
Peu après 1 heure du matin, les secours, prévenus par le colocataire de la victime, ont trouvé cette dernière en arrêt cardio-respiratoire, "des entailles profondes" sur un poignet, selon une source proche de l'enquête. Sa compagne, âgée d'une soixantaine d'années et connue pour des faits de violences, sur la victime notamment, a été interpellée et placée en garde à vue, a précisé une seconde source proche de l'enquête.

La suspecte avait nettoyé des taches de sang.
La suspecte, qui avait tenté d'empêcher la police d'entrer dans l'appartement, avait nettoyé des taches de sang sur le sol et s'apprêtait à laver des vêtements également tachés, selon cette même source.

Enquête ouverte pour homicide volontaire.
L'enquête, ouverte pour homicide volontaire, a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis. Les violences conjugales ont fait au total 247 victimes l'an dernier en France, en incluant les enfants, les hommes tués par leur compagne ou les auteurs qui se sont suicidés après le meurtre.
[Source : ici]