Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

samedi 4 avril 2020

Mieux vaut être libre et bien-portant que confiné et malade


On s'en gondolait voici encore peu, on en rit plutôt jaune aujourd'hui…



Un exemple de comportement qu'il vaut mieux éviter en ce moment :



Heureusement, les symptômes alarmants ne sont pas toujours des sujets d'inquiétude, comme en témoigne cette saynète de jadis qui reçut un succès public considérable (ce qui a plutôt de quoi nous rassurer quant aux progrès de l'évolution) :

mercredi 1 avril 2020

La France vire du maoïsme au stalinisme en moins d'une semaine !



Lors de sa visite hier mardi 31 mars à l'usine angevine de production de masques Kolmi-Hopen, le président de la République — qui voulait par le choix de cette entreprise démontrer son esprit d'ouverture en même temps que son bon niveau d'anglais : « Call me "open" ! » — s'est fendu d'un émouvant discours* qui nous a rappelé les vibrants accents patriotards des staliniens français sous la présidence Giscard :

« … Il nous faut aussi, et à mes yeux aujourd'hui avant toute chose, produire davantage en France, sur notre sol. Produire parce que cette crise nous enseigne que sur certains biens, certains produits, certains matériaux, le caractère stratégique impose d'avoir une souveraineté européenne. Produire plus sur le sol national pour réduire notre dépendance et donc nous équiper dans la durée. »

Ce qui pourrait sembler à certains un nouveau revirement de girouette, après la spectaculaire bascule de la semaine passée dans la Révolution Culturelle à la Mao, ne devrait en réalité surprendre personne : un individu qui se veut aujourd'hui « en marche » ne peut avoir oublié que déjà Georges Marchais !


* A lire le discours en entier, force est de constater qu'il se résume à un aveu de complète impéritie (fin avril, on aura dix millions de masques par semaine ! et puis non, allez, au paragraphe suivant, plutôt quinze millions !)
Gageons cependant qu'à entendre ainsi déblatérer ce minuscule petit père du peuple, un Gaspard Gantzer s'est répandu en louanges serviles :
« Enfin un père, ici ! »

dimanche 29 mars 2020

Une mascarade criminelle








Pareil cumul d'incompétence et de mensonge éhonté, voilà ce qui est « très rare dans le monde » !

Pour rappel :



vendredi 27 mars 2020

La France bascule dans le maoïsme et adopte le programme du Conseil National de la Résistance


Révolution Culturelle à la française !

Dans son appel du mardi 24 mars, le ministre de l'Agriculture a exhorté les citadins à venir en masse travailler aux champs…



… tandis que la semaine précédente, le chef de l'État envisageait de revenir aux fondamentaux du C.N.R. (d'ailleurs issu de « l'armée des ombres »…), son ministre de l'économie assurant le lendemain que le gouvernement n'hésiterait pas à procéder à des nationalisations !

Ce virage à 180° pourrait surprendre mais en réalité il était prévisible puisque

MACRON = MAO + C.N.R.

Les entreprises européennes, quant à elles, gardent le cap : elles vont distribuer 359 milliards d'euros à leurs actionnaires en 2020.

mercredi 25 mars 2020

Pic et piques et anagramme


Quoi de plus providentiel qu'une pandémie pour dézinguer radicalement le Code du Travail ?
Suppression de la durée hebdomadaire maximale du travail, dates de RTT et de congés payés au bon plaisir de l'employeur…
Voir ici la loi d'état d'urgence sanitaire adoptée le 22 mars, pas vraiment dans le fil du mouvement du même nom en 1968.

Notamment, dans l'article XI (désolé, les frères Bernard !) du Titre II, la partie I, §9, p. 11, qui permet « aux entreprises de secteurs particulièrement nécessaires à la sécurité de la Nation ou à la continuité de la vie économique et sociale de déroger aux règles d’ordre public et aux stipulations conventionnelles relatives à la durée du travail, au repos hebdomadaire et au repos dominical ».

Cela n'étonnera personne puisque c'était inscrit de longue date dans les mots eux-mêmes :

MERDE AU CORONAVIRUS !
 
MACRON : « ADIEU, VERROUS ! »



Exclusif : les masques tombent !


mardi 24 mars 2020

« Hé, toi, l'Aîné ! Où est sa hideuse tourie ? » : cette question est dépassée en Romandie.


Samedi 14 mars, à l'heure où le gouvernement français commençait à confiner le pays, la télé suisse romande présentait en exclusivité, dans l'émission 120 minutes*, la meilleure comédie musicale de l'année :



* où l'on entend notamment ce joyau :

— Quel est l'objet de votre appel, monsieur ?
— Un téléphone.