Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateurice à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

samedi 20 avril 2024

Les vrais démocrates en campagne l'affirment aujourd'hui avec une conviction sincère :
« Ce qui importe avant tout, c'est de lutter contre les terres autistes ! »…




… notamment en incitant le peuple au patriotarisme le plus réac', au véritable civisme (pas qu'aime pas à ras, bé, l'homme…) et en mettant un terme enfin définitif (jusqu'à la prochaine réforme) à cette pernicieuse nonchalance du chômage à quoi s'adonnent à l'évidence dès que possible tou(te)s ces branleurses de feignasses de salarié(e)s.
En vrai, la solution finale est fort simple, pour éradiquer la perniciosité méphitique qui menace nos valeurs fondamentales !
 
Y'a qu'à rétablir le sévice militaire (si populaire voici quelque soixante ans — n'est-pas, Gégène ?… — durant ce qu'on a pudiquement appelé « les événements »), ainsi que les maisons de redressement dès l'âge de deux ans (voire moins si affinités…) et de réduire à peau de zob les allocs (quatrième réforme depuis l'arrivée aux commandes du Maréchal Péteux !) de celleux qui désespèrent de retrouver un salaire et une vie sociale acceptables mais qu'il est si tentant de diriger par la férule vers des workhouses.

Ces potentats* si ingénument imbus de leur fatuité ont poussé l'infamie jusqu'à panthéoniser en grand tralala Missak Manouchian sans nulle vergogne pour mieux faire oublier que les FTPFrancs-Tireurs Partisans —luttèrent à mort contre les tenants de TFP Travail, Famille, Patrie (ou Te foule pas, c'est kif-kif bourricot).



Faut savoir dire stop.

Comme disait si pertinemment Choron :
« Qu'ils crèvent ! »





Votons, votons, votons…
À l'indépendance du mon-hon-de !


*
 « … ces petits potentats de province dont la cupidité, l’inconscience et l’avarice décimaient des générations de femmes et d’enfants accablés par un travail qui dépassait leurs faibles forces, et auxquels un salaire dérisoire permettait à peine de ne pas mourir de faim. »
Georges Bernanos, Les grands cimetières sous la lune (1938)

Le petit bleu de la côte ouest



Western (Manuel Poirier, 1997)
Un bonheur de quête nonchalante, délicate, incertaine et pudique — en un mot, humaine — à la Stévenin ou Cassavetes.
La vie, quoi.

mardi 16 avril 2024

Nul ne sait ce que peut le corps







(Wesh, hem, en vrai c'est pas Wagner mais le père Strauss : désolé, on finit par s'emmêler les pinceaux avec tous ces futurs nazis !)