Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

mercredi 4 février 2009

À la Défense

Cette complainte, écrite au printemps 1991, restitue fidèlement un fait-divers survenu peu de temps auparavant. Après son incarcération, le prisonnier a rapidement commencé à gravir les échelons de la hiérarchie régissant la population carcérale.

À la Défense
par Alfred, sur l’air de À la Villette, d’Aristide Bruant



C’était c’qu’on appelle un battant
Le meilleur des représentants
Il travaillait avec vaillance
À la Défense

Son chef était un manager
Et tout le mond’ bossait en chœur
Avec les primes c’était Byzance
À la Défense

La nuit il comptait dans son lit
Pendant qu’sa femm’ crevait d’ennui
Faut dir’ qu’ l’amour on s’en balance
À la Défense

Mais un sal’ jour tout dérapa
Le bonhomm’ fit plus ses quotas
On sentait v’nir la déchéance
À la Défense

Alors son chef le convoqua
Et gentiment le licencia
On n’aime pas les défaillances
À la Défense

C’est en décembre qu’il finit
Par fair’ un tour à l’armur’rie
On allait voir qui mèn’ la danse
À la Défense

Son chef fut un p’tit peu surpris
Quand sur sa gorge un beau fusil
Lui fit entendre le silence
À la Défense

Bientôt la rousse déboula
Pendant des heures il négocia
Avant d’ descendre sans méfiance
À la Défense

La suit’ toujours s’en souviendra
Quand les lardus tirèr’nt dans l’tas
Son chef se fit trouer la panse
A la Défense

Au tribunal on l’condamna
Dans un’ cellul’ il s’retrouva
Ell’ ressemblait quand on y pense
A la Défense.

2 urbanités attiques:

Pop9 a dit…

Bien balancé.

George WF Weaver a dit…

Oui, ça balance pas mal à Paris : la France disait cela jadis, moins galeuse qu'aujourd'hui pourtant.

Enregistrer un commentaire