Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

mardi 20 janvier 2009

Néologisme

TARNAQUER [taRnake] v. intr.1› — 2008 ; de Tarnac, village corrézien Mettre en commun (des biens, des savoirs, des pratiques…), dans l'ignorance parfaitement décidée de la sphère des rapports marchands et des formes de domination. Malgré les divergences exprimées par les pas si lointains théoriciens de la revue Meeting, ceux qui tarnaquent pratiquent une forme de communisation.PAR EXT. S'efforcer d'étendre la pratique de la gratuité par le commerce (au sens ancien) avec ses voisins. «C'est en tarnaquant qu'on devient humain» (prov. tupi-guarani). «Ils tarnaquèrent tant et si bien que les idées mêmes d'argent, de soumission, d'exploitation et de pouvoir s'évanouirent définitivement» (Chron. du XXIe s.).
SYN. Goutaillousser (peu usité). CONTR. Arnaquer, réussir, faire commerce de, perdre sa vie à la gagner, tapir dans l'ombre, terroriser.

0 urbanités attiques:

Enregistrer un commentaire