Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

jeudi 29 janvier 2009

Havanie primesautière


Tamponn Destartinn, Désiré Gogueneau, Kokott Dunouga, Avlapure Bonpoto, Omar-Ben-Tomate, Cornanche Desfumerons, Josette de Rechange, Marcel Schlingdéjnou, Louis et Georges Sarniffledanlanderneau, Théophile Tonlarf, le comte Jean Naimar-Destrain-Nidio, Onulf le marin, le président des pommes de terre, Grodada et tous ses amis ont le plaisir de vous annoncer la parution aux éditions Dargaud de la biographie de leur regretté créateur, Charlie Schlingo, narrée par Jean Teulé et Florence Cestac, qui en assure également la mise en images.
Enfer et damnature, il est temps de se déguiser en cheval !

15 urbanités attiques:

thé a dit…

Pyrénées
mais dans les Carpathes, aussi, paraît-il...

thé a dit…

Je boude

George WF Weaver a dit…

Euh… thé, ça va ?
Je nage dans la perplexithé.
Car Pat a beau dire, le pire est né des quiproquos.
Qui est cette Corinne Marianne ?

birahima2 a dit…

ça sent le tabac

Arthur Cravan a dit…

J'étais cigare.

thé a dit…

Je boude parce que vous n'avez pas donné la solution de la charade. J'ai fait des tentatives, certaines farfelues, avouons-le. Mais, intéressantes.
Je ne sais, non plus, qui est Corinne Marianne. Mais pourquoi me le demandez-vous ?
Sinon, à part dans le Pays basque ou dans les Carpathes, je vois pas bien où on peut se déguiser en cheval. Quoi qu'en dise Pat.

George WF Weaver a dit…

Ah, désolé, je n'y étais plus. Cette Corinne, c'est celle qui vous a photographiée en train de bouder, sur le site où vous m'avez envoyé.
Votre "Lévinas" était vraiment très bien vu, mais j'avoue ne rien avoir compris à "Pire Énée" ("pis rennais" ?) ni à "Cul eat"). Au sujet de cette dernière, c'est le fait d'en avoir pris une trop sévère cette nuit qui m'a inspiré la dernière phrase du post suivant, juste avant la citation de Hugo (qui est quant à elle un indice gros comme le Ritz pour la solution de la charade) et empêché de saisir le lien entre la photo pyrénéenne et mon propre propos (ouf !).
Et pendant qu'on y est : ce n'est pas au passage du Timée que vous citez que je songeais, mais je n'ai pas l'ouvrage sous la main, ni trop le temps de chercher, là. Je vous tiendrai au courant dès que je le retrouve.

thé a dit…

"On verra le troupeau des hydres formidables
Sortir, monter du fond des brumes insondables
Et se transfigurer;
Des étoiles éclore aux trous noirs de leurs crânes,
Dieu juste! et, par degrés devenant diaphanes,
Les monstres s'azurer!" ??

thé a dit…

"Enfer et damnature, il est temps de se déguiser en cheval !"
Se déguiser en cheval ne se fait, que je sache, que dans les Pyrénées ou dans les Carpathes, au sens purement géographique

Nicolas a dit…

Ca se fait aussi le monde merveilleux de la bédé.

thé a dit…

Là, ça fait plutôt centaure

George WF Weaver a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
George WF Weaver a dit…

Peut-être, mais c'est quand même Nicolas qui a raison, thé. On se déguise beaucoup, chez Schlingo : en cheval, certes, mais aussi en iguanodon, en souris mécanique, en ichtyosaure…

thé a dit…

Encore plus nulle en BD qu'en noir. Par contre je connais le zamalzain (ou homme-cheval)

thé a dit…

tant qu'on y est...

Enregistrer un commentaire