Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

mercredi 22 juillet 2009

« L'étant t'accule »

… aurait pu dire Martin Heidegger ou un marchand de tapis né à Tunis.


Dans la mesure où l’être constitue le questionné et où être veut dire être de l’étant, c’est l’étant lui-même qui apparaît comme l’interrogé de la question de l’être. C’est lui qui, pour ainsi dire, a à répondre de son être. Mais s’il doit pouvoir révéler sans falsification les caractères de son être, il faut alors que, de son côté, il soit d’abord devenu accessible tel qu’il est en lui-même. Du point de vue de son interrogé, la question de l’être exige l’obtention et la consolidation préalable du mode correct d’accès à l’étant. Seulement, nous appelons « étant » beaucoup de choses, et dans beaucoup de sens. Étant : tout ce dont nous parlons, tout ce que nous visons, tout ce par rapport à quoi nous nous comportons de telle ou telle manière — et encore ce que nous sommes nous-mêmes, et la manière dont nous le sommes. L’être se trouve dans le « que » et le « quid », dans la réalité, dans l’être-sous-la-main, dans la subsistance, dans la validité, dans l’être-là [existence], dans le « il y a ». Sur quel étant le sens de l’être doit-il être déchiffré, dans quel étant la mise à découvert de l’être doit-elle prendre son départ ? Ce point de départ est-il arbitraire, ou bien un étant déterminé détient-il une primauté dans l’élaboration de la question de l’être ? Quel est cet étant exemplaire et en quel sens a-t-il une primauté ?
Martin Heidegger, Être et temps, § 3 (trad. E. Martineau)

9 urbanités attiques:

Filegoude a dit…

Voulant apprendre à nager aux scouts, l'aumônier les accule à l'étang.

George WF Weaver a dit…

… tout en citant Luc et la tante.

George WF Weaver a dit…

L'étang tue l'lac.

George WF Weaver a dit…

Lente est l'actu.

George WF Weaver a dit…

… quand tu l'étales.

George WF Weaver a dit…

Hue, létal tank !

Filegoude a dit…

La lucite est latente, certes, mais par beau temps patente.

George WF Weaver a dit…

Quand t'allaites Hulk…
Bon, stop.

George WF Weaver a dit…

Je ne suis pas tenté par la lucite (je préfère les Lucy, les lucides ou les luddites), surtout au vu des deux dernières photos, mais votre pentadécasyllabe est admirable.
Quant à l'aumônier, mal lui en a pris, finalement, si mes souvenirs sont bons.

Enregistrer un commentaire