Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

lundi 17 janvier 2011

Convulsive, explosante-fixe…
« par anticipation », comme il disait…

38 urbanités attiques:

birahima2 a dit…

Salut George !
je vous salue un morceau car en ce moment, je fais plus de 60 heures par semaine.
j'en pouvais plus des 35 heures !

reprendre, s'arrêter, reprendre
on veut nous couper les ailes !

George WF Weaver a dit…

Votre abnégation envers Article XI est immense, bira, mais passer plus de 60 h par semaine à le diffuser, c'est vraiment trop !
Ou alors est-ce pour la promotion de nouveaux slogans : Travaillons 60 heures par semaine, La retraite à 35 ans ! ?

birahima2 a dit…

Vous allez vite en besogne pour faire le récapitulatif de ma vie.
Permettez que j'apporte quelques précisions.
Sachez que mon enfance se déroula dans des préfabriqués pour apprendre à lire et à écrire.
C'était au lendemain de la seconde guerre mondiale,
en face du cimetière.
Je ne suis jamais allée au catéchisme, permettez-moi de vous le dire.
Comme cadeau pour mes 20 ans, on m'envoya faire mon service militaire en Algérie pendant deux ans.
Depuis sur ma lancée, je carbure aux 60 heures.
je sais que c'est le cancer qui m'attend comme tout un chacun,
mais
je compte encore vivre une bonne dizaine d'années.
je n'ai pas le temps de chercher les mots abnégation et slogan dans le dictionnaire ; je dois consacrer tout mon temps à la diffusion
et faire disparaître du paysage politique tous ces maghrébiens qui se contentent d' une étiquette de gauche.
Les abrutis de la SNCF font bien des abonnés et même les cons arrivent à arrêter de fumer.
Gambetta, nous voilà !
j'y retourne.
à plutard, George.

George WF Weaver a dit…

Hé bien, tous mes vœux vous accompagnent, bira !
Mais ne vous épuisez tout de même pas à la tâche, sinon le crabe n'aura même pas à faire son office…

thé a dit…

Cela n'a rien à voir, George, mais connaitriez-vous une traduction de Perceval de CH de Troyes par G. Cohen ?
De perceval, je n'ai que

par w. roach, Droz Minard
etc

et
par Lecoy, Champion

Oh, je sais bien que j'exagère, mais je suis pas parisienne
et il y a tellement longtemps que je ne suis plus , pas intéressée, mais dans la possibilité de savoir précisèment

Sinon, j'ai une vieille traduction qui traîne en français moderne ; j'arrive pas à la retrouver. Il se pourrait que je l'ai jetée ; mais, c'était pas de Cohen ; c'est un médiéviste, me souviendrai.

Sinon, c'est le meilleur Vivaldi, trop cantonné où l'on sait ; c'est d'ailleurs devenu le nom d'une pizza.

George WF Weaver a dit…

Désolé, thé, je suis complètement ignare en matière de littérature médiévale. Cette page mentionne Cohen comme auteur d'une étude sur Chrétien de Troyes en 1931, et la bibliographie sur Ouiqui n'indique pas d'édition de Perceval, seulement trois textes médiévaux chez Delagrave a milieu des années trente.

De Vivaldi, il y a tout de même beaucoup d'autres merveilles, dont les Concertos pour mandolines, par exemple. Mais il est vrai que les 4 S. masquent le reste de l'œuvre…

birahima2 a dit…

j'ai rarement rencontré Chrétien de Troyes, mais comme ce n'est pas bien de rester à la surface des choses, disons qu'il y a Kaamelott
ici
ici aussi

the a dit…

Merci, G

Wroblewski a dit…

J'aime bien le Stabat mater, je l'écoutais en boucle quand mon chat est mort.

Ian Curtis a dit…

Alors, un autre Vivaldi

Ian Curtis a dit…

alors un autre Vivaldi

Ian Curtis a dit…

3° ou 4° essai
sans balises cette fois

http://www.youtube.com/watch?v=g0ifquyvCEo&feature=related

c'est peut-être parce que je suis mort

vert ou noir, selon a dit…

Mais, je le préfère (Ph Jaroussky) dans Monteverdi

http://www.youtube.com/watch?v=KjDmG7-fe9c&feature=related

birahima2 a dit…

Я не русский.

George WF Weaver a dit…

Pas plus que syldave, j'imagine…

Je ne sais à qui je dois les interprétations de Jaroussky (thé ?) et ne capte rien au pourquoi de ces pseudos mais merci.

Condoléances, Wroblewski. Vous avez joué du Molière ?

La donna è mobile a dit…

Vert ou noir, si ce n'est le thé, qu'est-ce ?

Ian Curtis car regardez-le (Ph Jaroussky), c'est un peu la même gestuelle

Pas le même pseudo car souvent femme varie

Wroblewski a dit…

Le mien était un gros matou. Le "Stabat mater" a fait vibrer ma douleur en beauté. Comme, dans un autre registre, "Fernand" de Brel lors de la mort d'un ami.

Je ne voudrais pas squatter ce lieu hors sujet mais je sèche carrément sur les mots croisés d'A11. Vous m'avez bien aidé pour les premiers, peut-être un petit coup de pouce supplémentaire... Je pense avoir trouvé le 1 vertical, plus de menues bricoles, mais dans le gros oeuvre : nada.

vert vieux, vert nouveau a dit…

Le plus facile est de trouver le 3 horizontal, assez évident ; et, à partir de là, tout s'organise.
Certains mots sont assez faciles à trouver à qui fait souvent des mots croisés ou aime jongler avec les mots.
PS : je ne pensais pas que vous aimiez le rugby.

Oui, la mort et le chant. Il devrait y avoir plus de chansons lors des enterrements.
Sur ce, je vais préparer mon florilège, on sait jamais.

George WF Weaver a dit…

Le III horizontal : pour vous, thé — car moi, le croirez-vous, je ne l'ai trouvé qu'en quasi-dernier (!)
Les plus faciles selon moi (faciles, c'est-à-dire qui ne demandent pas de connaissances singulières contrairement à ce 1 vertical à partir de quoi la mayonnaise peut aussi prendre, juste un peu de réflexion) sont horizontalement le VII et le IX, et verticalement le premier 8 (que je suis assez content d'avoir suggéré à Ubi).

L'épouvante qu'on ne peut s'empêcher de hurler à la connaissance de décès d'aimés s'infuse toujours ensuite en chants (ou/puis en chansons), manière peut-être de transmuer le cri en musique.

Désolé, thé, je n'ai jamais regardé de vidéo-clip de Joy Division, ni ne les ai vus en concert : pas pu remarquer la similitude gestuelle

J'ai eu tellement de chats, Wroblewski (jusqu'à sept à la fois) que je ne saurais les dénombrer. Le dernier a sauté du rebord de la fenêtre du quatrième étage.
Le pire a été celui qu'un automobiliste fonçant dans l'unique rue du village d'alors a percuté (sans s'arrêter trop pour autant), lui arrachant la moitié de la tête : il m'a fallu l'achever à coups de pierre.

Wroblewski a dit…

Rugby, rugby, Thé... je me serais donc fourvoyé... j'étais plutôt parti dans le canotage... Je vais étudier ça avec vos autres conseils, merci... J'attends aussi l'aide de ma mère qui m'a dit "mais j'y connais rien en ultra-gauche". Pas grave que j'lui ai répondu, y a pas qu'ça. Elle fait des Laclos (non George, pas celui des "Liaisons").

Tes anecdotes sur tes chats relèvent du cauchemar, surtout la dernière. Mais la petite piqûre, le chat qui se raidit sous nos caresses, et le retour seul avec sa petite boîte en chialant, on a l'air d'un con, ma mère, n'est pas mal non plus. Adulte, j'en ai eu deux perdus comme ça. Mon troisième, Amilcar, onze ans, est en pleine forme.

George WF Weaver a dit…

Hé bien je lui souhaite longue vie, et bien des années de caresses !

Oui, moi aussi j'ai longtemps pataugé dans le canotage, les dames de nage et les tolets, mais thé a raison : c'est bien de rugby qu'il s'agit (ou de foute, aussi). À vrai dire, jamais je n'aurais trouvé sans quelques requêtes Gougueule.

C'est marrant qu'il s'appelle Laclos, le gars du Figaro, parce que l'art du verbicruciste est justement d'évoquer par ses définitions, dans l'esprit du cruciverbiste, des mots qui n'ont rien à voir avec la solution — autrement dit, de le faire procéder à des liaisons dangereuses.

birahima2 a dit…

Comment vous faites des mots croisés, vous autres ?
Prenez une navette et allez lire le dernier billet de JL sur Casseur.
Ensuite, vous regardez ce que ça donne quand Venik croise
Nadia l'applaudisseuse.

thé a dit…

W,
Si elle fait des Laclos, effectivement, elle trouvera aisément de nombreux mots.
La fin du I vertical est assez évidente, donc il restait pas grand chose à ajouter

Wroblewski a dit…

Bon, je reviens vers vous un rien énervé par ces mots croisés.

- Le III, ça a un rapport avec Tiqqun ? Quand bien même, avec ce "Y" en tête, ces 2 "N" plus loin, ça pourrait être une "Yvonne" quelque chose, mais rien de tel dans mes recherches...

- Le 1, grâce à votre aide je pense avoir trouvé, merci pour le rugby, et pour la mayonnaise.

- Le VII, j'ai conjugué un vague synonyme à la deuxième personne du pluriel, je n'en suis pas sûr du tout ;

- Le IX, introuvable. J'ai des lettres, bonnes, fausses ? Le début pourrait donner "SMOKE", qui irait avec la notion de trafic, mais la suite... avec un "H" très mal placé s'il faut lire le mot à l'envers ;

- Par contre je suis quasi sûr du "8", votre oeuvre George, cela achève les estropiées en les accordant, n'est-ce pas ?

Bien vu le coup des mots croisés liaisons dangereuses ! Peut-être suis-je encore dans des liaisons trop sûres...

PS : Je ne parle même pas du 10 et du X (pour lequel j'ai pas mal de lettres), de Joséphine, de l'Italie, de la Grèce... A part vous deux y a-t-il beaucoup de lecteurs de A11 à être parvenus à s'évader de cette grille ?

George WF Weaver a dit…

Zut, Wrob, je dois filer : pas le temps de te répondre en détail. Juste ceci fissa, pour le III : aucun rapport avec Tiqqun, mais elle porte un bonnet sur les rares photos diffusées. Pour le IX, suffit de décliner des synonymes du verbe, à l'envers en effet : tu vas trouver.
De retour lundi pour le reste.

thé a dit…

Eh bien, ça avance

Pour le III, il n'y a pas 2 n ; cherche la jeune fille

Le VII, ce doit être ça

Le IX, recommence, c'est pas ça ; le S et le O sont bons ; y a pas de H ; oui, ça se lit à l'envers

Un coup de pouce ; Joséphine, ça se chante.

Et ta mam ? Elle devrait trouver certains mots sans problème

George WF Weaver a dit…

thé, vous auriez pu lui conseiller de manger le soir : qu'il dîne, les vues se feront plus claires, certaines difficultés s'estomperont (pour le III, du moins).
Hum.

Mélanie Klein a dit…

Oh, moi, je ne suis qu'amour.
D'ailleurs, aucun souvenir si ce n'est que la couverture était rouge.

Et, dans la vie, tout n'est pas que sable.

Wroblewski a dit…

Je viens de faire hennir les chevaux du plaisir grâce à vous deux, en trouvant Joséphine ! J'étais induit en erreur par mon icône argentino-cubaine, que j'avais intitulée "Che". Trop facile donc...

A suivre...

Stan a dit…

J'en rosis.

George WF Weaver a dit…

San doute.

"Mélanie" (zette au frigo ?), vous avez raison : pas que du sable — des cailloux et des pierres, aussi.

Wroblewski a dit…

Bon, récapitulons.

L'icône, san souci.

Thé, ma mère a trouvé le 9 et le premier 5 (dont je ne suis pas sûr car il donne un N à la jeune fille).

Tout de suite, ma compagne a trouvé à ma grande honte les brigades létales du X. Dire que j'avais les 3 premières lettres plus un R plus loin sans succès !

Suite à Joséphine j'ai pu jouer de la mandoline et négocier le IX. Et entendre le deuxième 5, merci aussi à Thé pour son indice sur le site d'A11. Je prenais la rue de cet abbé pour prendre mon RER retour de fac, nostalgie...

Le boche en question reste de l'hébreu pour moi.

Quand à la jeune fille et les éclairs, ils sont encore respectivement voilée et obscurs, sans parler des embryons, qui ne veulent pas se développer, et du sociétaire, très secret. Mais vos indices sybillins ne manqueront pas de m'éclairer après une bonne nuit de sommeil, j'attends donc le marchand de sable, après cet excellent dîner.

bonnet blanc lanc bonnet a dit…

J'avoue ne pas avoir trouvé le I horizontal du 1° coup ; mon truc, comme je l'ai dit plus haut, c'est plutôt l'amour que la guerre.

Pour le III, il n'y a pas 2 N, mais un oui.

Le reste est bon, semble-t-il
Hum, je vois que tu ne gazouilles plus !

Wroblewski a dit…

Merci, merci. Ca avance. Ma copine a trouvé le I, le 2 grâce aux indices. Avec d'autres petits mots dans la foulée.

Moi j'ai (enfin !) trouvé le III ! Il y avait quand même un petit rapport avec Tiqqun, George, mais ça ne m'aurait pas aidé de chercher dans cette direction, ne te sens donc pas coupatble, et merci pour le bonnet.

Me manque encore :
- le premier 3 ;
- le deuxième 4 ;
- le 10 ;
- le troisième IV ;
- le premier V ;
- le premier et le troisième VI ;
- le deuxième VII ;
- le deuxième VIII.

Bien sûr que ça sert le points virgules, la preuve.

Pas bien compris le deuxième IV non plus, c'est lié à Pim et Poum ? Ca aurait été MAM, avec égoût ça aurait bien collé, mais là il me manque une référence.

George WF Weaver a dit…

Moi non plus je ne savais pas : ce sont les initiales du fabricant.
Bon, je ne sais pas bien comment faire pour ne pas trop en dire… Le mieux serait que tu trouves le 10 (celui qui est le plus dans la thématique, d'ailleurs), mais cela demande d'avoir un peu suivi une actualité assez récente inintéressante.
— le deuxième 4 : il faut encore chercher du côté de la chanson française ;
— le troisième IV : pense d'où vient le pseudo du verbicruciste ;
— le premier V : rapport au titre d'un film ;
— le premier VI : ce qui importe, c'est l'idée du tag et la mythologie de la région ; le troisième, vraiment, tu dois trouver tout seul !
Le deuxième VII demande quelque connaissance de l'histoire de l'extrême-gauche, mais tu trouveras avec le 10 (ou alors une requête Ouiquipédia).
Quant au deuxième VIII, ce devrait être : À, le boche (il y a une faute d'accent, de même que c'est "l'hôpital QUI se fout de la tsarité").

Allez, courage : dernière ligne droite !

Wroblewski a dit…

Ouf ! Ca y est, ma grille est pleine, merci !

Oui, le 10, dis-donc, plus c'est gros moins ça passe avec moi... Pas doué.

Un de mes problèmes c'est que je crois trouver des mots, dont je ne démords pas, et qui se révèlent être faux, me bloquant ainsi pour le reste : ex : départ pour Cayenne : CA ; sur la route de H et M : IJKL...

J'ai pas trouvé le titre du film du V, mais j'ai mis la lettre qui colle le mieux. Je me mouille pas...

Bon, ben voilà, du coup je m'abonne.

Merci encore de votre patience !

George WF Weaver a dit…

Félicitations !

Un de mes problèmes c'est que je crois trouver des mots, dont je ne démords pas, et qui se révèlent être faux, me bloquant ainsi pour le reste : c'est notre problème à tous, car tout l'art du rédacteur consiste à nous lancer sur de fausses pistes.

C'est un cinéaste qui avait numéroté un de ses films.

Mais quel rapport entre la résolution de la grille et l'abonnement ?!

Wroblewski a dit…

Aucun rapport, rien de logique, une fausse causalité qui m'a amusé. Une concomitance temporelle mais fortuite. J'avais décidé de m'abonner avec le n° 2, ce qui est fait.

Enregistrer un commentaire