Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

samedi 23 août 2014

Charade littéraire (1)


Reprenant à notre compte l'amusante initiative proposée en juillet par notre estimé confrère le Tenancier, voici la première d'une série de charades à haute teneur littéraire qu'elle nous a inspirée (euh… zut ! j'espère que je ne commets pas de faute d'accord du participe — et j'en profite pour conjurer les amateurs de s'abstenir d'aller zyeuter les solutions dans les commentaires dudit billet chez le Tenancier) :

Mon premier désigne péjorativement une femme saphique.
Mon deuxième est une interjection employée pour faire dégager l'importun.
Mon troisième fait généralement condamner l'inculpé.
Quand mon cinquième coule à la manière de mon quatrième, les buveurs ne tardent pas à tituber.

Mon tout est un célèbre romancier français, selon l'un de ces buveurs.

Ah pardon, cette première charade en appelle une autre, indissociable dans son énoncé :

Mon premier est le constat auquel ne peuvent manquer de se résoudre les buveurs de la précédente charade, une fois les tonneaux vidés jusqu'à la dernière goutte.
Mon deuxième est la proposition qu'émet alors l'un d'entre eux, encore un peu lucide, qui suggère d'aller continuer de s'arsouiller dans une opération publique d'aménagement de l'espace urbain.

Mon tout est un célèbre romancier français.

6 urbanités attiques:

Florence a dit…

Pour la première, Gustave Flaubert ? (mais c'est un peu tiré par les cheveux, n'est-ce pas... ?!!)

Florence a dit…

C'est là que ça se corse....

gouine - ouste ! - aveu - flot - bière

George WF Weaver a dit…

Exact et très capillotracté, en effet (mais rappelle-toi que c'est un ivrogne qui ânonne laborieusement le tout), et encore une fois, faut décomposer la solution selon ses prémices…

George WF Weaver a dit…

Oups, pardon, chevauchement de commentaires !
Tu as tout bon, sauf le premier (qui est un autre terme argotique pour "gouine") :

Gousse
Ouste !
Aveu
Flots
Bière

Florence a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Florence a dit…

Ah oui, je me disais aussi que c'était quand même bizarre pour le premier !

Enregistrer un commentaire