Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

samedi 26 juillet 2014

Un modeste artisan de la cinéphilie parisenne






Désolé, grosse fatigue, c'était — comme dirait Cléo — entre cinq et sept heures ce matin, je me suis embrouillé à plusieurs reprises. Armand Tallier a créé après-guerre non pas une… section (!), mais la Fédération Internationale des Cinémas d'Art et d'Essai. Le dernier film de Gainsbourg, celui dont j'ai malencontreusement ravagé une copie, s'intitule Charlotte for ever — j'ai confondu avec la chanson Lemon Incest. Le premier support chimique du film, hautement inflammable, c'était pas de l'acétate de cellulose, mais du nitrate de cellulose. Et la galette de film, c'est évidemment à la verticale qu'on la bascule du plateau pour la caler contre le genou, pas à l'horizontale !


Note du 30 juillet : Quelques précisions supplémentaires, aimablement fournies par l'ami Richard — propriétaire en titre du cinéma à l'époque — après qu'il a eu la patience, donc,  d'écouter cette logorrhée :
« Donc ce "cinéma des Lilas" c'était le Studio des Acacias, dans la rue du même nom.

Donc je n'étais pas vendeur de voitures, et je me suis glissé six mois dans cette activité que j'avais en horreur puisqu'il s'agissait de prendre à des malheureux un maximum de fric en leur refilant des épaves — les belles voitures, j'aimais les vendre.

Donc je n'ai pas acheté le Studio avec l'argent de Bakouche et Danièle, mais lui s'est porté caution sur ses biens pour l'emprunt, ce qui a permis d'acheter les murs, le fonds ne valant plus rien. Il est exact en revanche que ce que tu appelles mon charme a, je ne sais pas pourquoi, puissamment agi sur Line Peillon qui [jusque là] ne voulait pas vendre.

Donc d'autres rectifications seraient à dire mais présentement, la précision précise n'est précisément pas ma préoccupation… »

Richard en 2014, s'apprêtant à ouvrir une salle d'art et d'essai dans le Caucase

1 urbanités attiques:

Le Tenancier a dit…

Les approximation importent peu, en définitive, seule compte cette évocation somnambulique entre deux allumages de clopes. Atmosphère, quand tu nous tiens...

Enregistrer un commentaire