Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

mardi 15 avril 2014

On [nous] a [fait] marcher sur la lune



Ayant retrouvé, grâce aux amis de la liste ANPR, un bel entretien avec William Karel, j'ai mis à jour le billet que j'avais consacré voici quatre ans à son magnifique documenteur, Opération Lune.

C'est ici.

Tous les films de William Karel sont au bas mot excellents, mais j'ai un faible particulier pour ceux qui s'écartent du cadre classique du documentaire — à quoi on l'associe généralement —, comme par exemple Hollywood (2000), Poisson d'avril (2006) ou encore Meurtres à l'Empire State Building, réalisé en 2008, qui réunit une des plus belles brochette d'acteurs imaginable :

5 urbanités attiques:

julius marx a dit…

Le docu sur les hommes de la maison blanche n'est pas mal non plus. Dans la partie consacrée à la guerre du Vietnam, on peut y voir l'un des plus beau défilé de salopards manifestement satisfaits de leurs actions et pas repentants pour deux sous. Un vrai film Gore qui donne envie de sortir dans la rue pour tout casser!

George WF Weaver a dit…

Je ne l'ai malheureusement pas vu, celui-ci, mais faites donc, Julius, je vous en prie !

Je suis sans doute un peu balourd et lent du ciboulot mais une des raisons pour laquelle j'apprécie particulièrement Poisson d'avril, c'est que ce film laisse entendre de façon assez assurée que Chirac, en 2002, se sachant battu d'avance lors d'un second tour face à Jospin,

1) a fait passer la consigne aux militants du RPR de voter au 1er tour pour Le Pen

2) a au minimum laissé licence à des nervis de son parti pour aller cramer la baraque de Papy Machin, de manière à enflammer le barouf médiatique que l'on sait juste à la veille du 1er tour.

George WF Weaver a dit…

Résultat : bingo ! réélu à plus de 80% des voix exprimées !

Toutes les maisons ne sont pas blanches.

julius marx a dit…

Le problème, ce n'est pas ces hommes politiques là.
Le problème ce sont ces électeurs qui leur accordent leur confiance. Un peu comme ceux qui critiquent le travail des enfants et achètent leur petite boite de Nescafé au super-marché le samedi après-midi.
Pour le docu, je crois qu'il est sur la chaîne Arte.

bilna a dit…

J'ai vu cet ovni cinématographique et esthétique sur Arte. Le mélange entre docu et intrigue classique est fascinant.

Enregistrer un commentaire