Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

mercredi 8 septembre 2010

Comment perdre tous ses amis

Leur instiller le soupçon que l'on éprouve du plaisir à écouter des choses aussi hétéroclites que ceci, parmi tant d'autres incohérences qui pourraient s'amuser à dessiner comme un nuage une existence singulière :









Allez, on se réconcilie avec tout le monde :

15 urbanités attiques:

Florence a dit…

Cette ssélection, ssi ssympathique, fait preuve d'un éclectisme qui vous va bien, cher George !

George WF Weaver a dit…

Gaspe ! merci, mais pourquoi ces redoublements de serpents qui sifflent sur vos têtes ??

Florence a dit…

Mais c'est vous qui avez ouvert le bal avec votre "ssingulière". Vous savez, j'ai le ssyndrôme GW assez développé, c'est plus fort que moi... ;-)

Anonyme a dit…

J'en connais qui, bordés de nouilles, vont pouvoir larguer les écoutes de perroquet : suffit de brouiller les cordages en têtards.

ArD

George WF Weaver a dit…

Damnature ! je rectifie illico. Merssi de votre œil d'aigle (ou de lyncss ?), Forence.

ArD, je ne comprends pas trop, évidemment, mais je n'aurais pas mieux réussi à résumer les deux-trois dernières semaines de nos échanges. Tous les cuistots ne sont pas des cuistres, savez-vous ?

Florence a dit…

Arghh, j'ai donc fo à ce point pour que vous écorchiez ainsi mon nom ?!!

George WF Weaver a dit…

Glurp ! On dirait que j'ai du mal, ce soir, FLorence !
On croit penser à tout, mais on redouble les s et on oublie les l… Qu'on sonne à la porte, personne n'ouvrira (Grégoire Bouillier devrait s'y reconnaître).

Florence a dit…

Eh oui, c'est ça, la réforme des lycées...
Mais moi aussi j'ai du mal : je reste perplexe sur le sens de votre dernière phrase.

Anonyme a dit…

Les écoutes perroquet appartiennent à l'accastillage.

Vous dites donc que nos échanges chez le cuistot virtuel étaient obscurs, c'est cela ?

Vive la blanquette de broutard !
ArD

George WF Weaver a dit…

Florence, rapport aux consonnes (à la porte ou ailleurs), voyez le poème de Rimbaud (Anouar, etc.) Quant à Bouillier, c'est juste que dans ses deux seuls ouvrages publiés, il répète ce début de phrase : "On croit penser à tout…" (j'ignore si c'est intentionnel).

ArD, merci : je connais les psittacismes des voiliers, dévoilés depuis longtemps pour moi. Accastillage et aragonnage sont chers aux amateurs de Boby Lapointe.
Non, non, rien d'obscur dans nos échanges chez le roi à prouver (donc virtuel, en effet) de la blanquette : juste une synthèse concise de votre part. Pour l'instant, je m'en tiens aux languettes des routards.

Anonyme a dit…

[A] Ah, George, ça va nous mener aux roupettes du loubard, votre art du maniement de la languette, tout ça !

ArD

thé a dit…

Oui, un peu étonnée de certains choix
Je vous envoie celle-ci en ces temps où les Rroms e sont pas les bienvenus.

thé a dit…

Sons, voyelles, couleurs vous répondent car c'est
Vous qui les ordonnez pour les fêtes du Beau.


Avec Brouiller que vous aviez déjà cité, vous brouillez pas mal les pistes, G

Avec Rimbaud aussi, lui qui note voyelles

George WF Weaver a dit…

Merci pour Esma Redzepova, thé : c'est magnifique.
Mais pour Grégoire, vous qui avez l'œil (l'Oméga, rayon violet de Ses Yeux), c'est Bouillier, pas le verbe.

thé a dit…

Oui, n'est-ce-pas ?
Autre version, plus jazzy par Saban Bajramovic.
Nous change de
La Marseillaise
Bis repetita, mais comme les expulsions se multiplient, pourquoi pas

Enregistrer un commentaire