Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

vendredi 11 décembre 2009

Quand Barthes faisait son Leiris

« L'entreprise, le mot n'est pas beau. D'abord il y a lente, l'œuf des poux. Puis il y a prise, comme si quelque chose s'attrapait, comme s'il y avait une emprise qui s'opérait. Et entre les deux, ce re qui ne va pas tarder à gêner le ri, et qui sonne comme un rot. Bref, l'entreprise est grosse de l'emprise du parasite. »
Roland Barthes, « Pastiche », 1963, inédit
Cité par Corinne Maier en exergue de son livre Bonjour paresse, Michalon, 2004

4 urbanités attiques:

Chr. Borhen a dit…

Barthes abat (du beau travail) et ne mégote point, dites-donc.

(Je suis de son avis.)

George WF Weaver a dit…

Et moi du vôtre, cher ami. Tout ceci nous ramène vers le Bébert et l'omnibus aperçu naguère chez le Tenancier…

Corinne a dit…

Certes, une lente, très lente reprise..

George WF Weaver a dit…

Corinne, je dois partir, mais ne goûtez tout ceci qu'à petites doses, sans quoi vous risquerez lundi (gestion, salle 8).

Enregistrer un commentaire