Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

vendredi 18 octobre 2019

Quand Louise Bourgeois chantait, faisait bander et persévérait dans son être




Le texte original de Brigitte Cornand, que Louise réarrange à sa guise en impro :

Il découvre
un vaccin
Elle dégotte
un canapé à l'Hôtel des ventes

Il est un diseur, elle calembourgeotte
Il parle, elle parlotte
Il joue à la bourse, elle boursicotte
Il cuisine, mais elle popote
Il transporte, elle fourgotte
Il siffle, mais elle sifflote
Il touche, elle touchotte
Il tousse, elle toussotte
Il bouquine, elle bouquinotte
Il vit, elle vivote

Pour son pote, elle est idiote
Avec son pote, elle dansotte

Je suis un beau vieillard, mais tu es vieillotte

La litote a été la bouée de sauvetage de Lisotte
Louise est une momotte (elle fait des mots)
Créosote (Louise joue sur les mots, elle crée, donc elle est une créosote)

Charlotte à la crème / Charlotte à la crotte
Notes sur Charlotte
Qui est Charlotte ? Une idiote

Il escamote les crottes contre les carottes
Des bécottes

Idiote sans dot, elle se fagote, se chapotte,
Et se culotte comme une cocotte

Dans sa cocotte, elle fricote, elle popote
Des compotes

Les cloportes de la poivrote trottent et rotent

Charlotte, l'idiote, vivote et souffrote
Elle se fagote et se chapotte
Comme une berlingote
Elle boursicote des échalotes
Dans sa gnognotte
Elle ne mange pas, elle chipote

La femme de l'amigo est une amigotte
La crapotte est la femme du crapaud
La chamotte est la femme du chameau





Un documentaire de Camille Guichard sur l'artiste, issu d'entretiens menés à New York en 1993 :

2 urbanités attiques:

Pop9 a dit…

Vachement bien.

William a dit…

La tangerine est un fruit hybride, il n'est donc pas étonnant que la sympathique Louise Bourgeois nous dévoile en la pelant un personnage féminin extérieurement et masculin intérieurement… En tout cas, bel exercice ludique en fin de repas familial, surtout devant les enfants !

Enregistrer un commentaire