Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

jeudi 6 février 2014

Spinoza et la vie des autres



Une conférence limpide de l'éminent et réjouissant Steven Nadler donnée à l'ENS-Ulm le 22 mai 2012, récupérée grâce à l'ami Fred de la liste ANPR, Hey !



6 urbanités attiques:

Le Moine bleu a dit…

On attend maintenant avec impatience "Fichte et Schelling font du ski".
Ou encore : "Hegel intouchable".

George WF Weaver a dit…

Je vais essayer de récupérer la sympathique grivoiserie On s'chope, oh… à une heure — et tu m'p'lote, hein ?!

Le Moine bleu a dit…

Quel régal !
Sans oublier, bien sûr, "L'odyssée de l'espace" et cette fameuse réplique devenue légendaire (dans la version anglo-saxonne originale) : " Hal, tu serres ! "

George WF Weaver a dit…

Exact, je n'y pensais pus.

Et dans ce même registre cinématographique, on se souvient aussi de la femme éprise du héros de Spartacus, s'adressant à lui depuis les arènes des jeux pour lui signaler, par terre, d'infimes bouts de fruits qui lui permettraient de vaincre son coriace adversaire :
"Kirk, regarde : très ténus, des zestes d'poires !"

George WF Weaver a dit…

Ah oui, ça me rappelle aussi cet exploit de Visconti, qui avait réussi, sur le tournage de Rocco et ses frères, à calmer Annie Girardot, prise de violents mouvements compulsifs à cause du trac…
Delon s'était écrié, saisi d'admiration :
"L'artiste ôte les tics d'Annie (comaques !)"

Le Moine bleu a dit…

Nos amis les animaux, pour certains d'entre eux, étaient devenus de véritables stars internationales, tel ce chien célèbre résidant à l'année, abreuvé de (trop de) champagne, entre ses deux manoirs du lac de Garde et du Lac de Genève :

Lassie en deux lacs loge : hic ! (dégueule...)

Enregistrer un commentaire