Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

lundi 3 février 2014

Chansons de saillies (encore une)



J'avais commencé voici deux ans à recenser une liste que j'aimerais exhaustive des chansons françaises à fausses rimes, dont la plupart datent des années trente.
Hé bien voici que grâce à l'émission Chanson Boum ! d'Hélène Hazéra j'en ai découvert hier soir une autre, tout à fait plaisante — même si les astuces sont toujours peu ou prou les mêmes mais la chose est quasi inévitable — : À mots coupés, de M. Montier et H. Rawson, interprétée par un certain Latry.
Ce dernier avait d'ailleurs également chanté, du même Montier, Ouvr' la f'nêtre, qui m'avait aiguillonné sur ce genre très particulier de chansons (et je ne m'aperçois qu'aujourd'hui que ce titre prend à notre époque dominée par Ouinedose un sens auquel ne songeait certes pas l'auteur…)



Allez, pour le coup on se remet une dose (oui, une dose…) d'Ouvr' la f'nêtre, interprétée cette fois par un trio calamiteux au Radio-Crochet des Condos à l'automne dernier (je préviens tout de suite que le son est presque inaudible et la prise de vues pour le moins chamboulée) :



6 urbanités attiques:

Jules V a dit…

N'exagérons pas Georges, ça n'est pas si calamiteux, tout le monde était fort ému, voilà tout.
A quand la performance des "Dimey 68" en ligne ?
A bientôt au matche retour toulousain ?
Mes hommages

Elliott a dit…

"Il n'y aura pas de match retour" comme le chantait si bien Rémy Tarrier
http://www.youtube.com/watch?v=V6Url_D7J8o
Du moins officiellement...
J'ai pour ma part découvert cet "ouvr' la f'nêtre" grâce
au bon soin de cet aimable trio. Pour moi, cette chanson restera à jamais associée à cette interprétation mouvante et émue.

George WF Weaver a dit…

Hé bé, tu en connais de ces perles, Elliott !
Une sorte de sous Joe Dassin (période L'été indien) ou Pierre Vassiliu (Film)…
Au fait, tu as remarqué qu'on aperçoit ta trombine, sur cette vidéo ?
En tout cas, j'espère bien qu'il y aura un match-retour !

En attendant, mes hommages en retour, déjà, les amis.

Elliott a dit…

Si fait et je n'en suis pas peu fier. Le concert de on s'en tape ! je pourrai dire, j'y étais.
Mes estimés collègues ne veulent pas entendre parler d'une émission sur le sport, c'est bien dommage...
Ces fausses rimes bath idée, j'essaye de t'en trouver une ou deux...
Quant à Topor, là c'est la classe je m'en allons écouter ça de ce pas.
Méso-mage

Anonyme a dit…

Cette chanson apparait dans une chouette compil "chansons coquines et équivoques". Si vous voulez, je vous l'envoie.

Prh

George WF Weaver a dit…

Merci pour la proposition, Prh ; très volontiers !
Et le titre de l'album alléchant mes babines, je suis même preneur pour l'ensemble — que vous pourriez déposer sur un site du genre 1fichier.com puis me communiquer le lien ici —, si ce n'est pas trop demander !

Enregistrer un commentaire