Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

mercredi 25 mars 2020

Pic et piques et anagramme


Quoi de plus providentiel qu'une pandémie pour dézinguer radicalement le Code du Travail ?
Suppression de la durée hebdomadaire maximale du travail, dates de RTT et de congés payés au bon plaisir de l'employeur…
Voir ici la loi d'état d'urgence sanitaire adoptée le 22 mars, pas vraiment dans le fil du mouvement du même nom en 1968.

Notamment, dans l'article XI (désolé, les frères Bernard !) du Titre II, la partie I, §9, p. 11, qui permet « aux entreprises de secteurs particulièrement nécessaires à la sécurité de la Nation ou à la continuité de la vie économique et sociale de déroger aux règles d’ordre public et aux stipulations conventionnelles relatives à la durée du travail, au repos hebdomadaire et au repos dominical ».

Cela n'étonnera personne puisque c'était inscrit de longue date dans les mots eux-mêmes :

MERDE AU CORONAVIRUS !
 
MACRON : « ADIEU, VERROUS ! »



0 urbanités attiques:

Publier un commentaire