Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

mercredi 18 mars 2020

Fable-express d'actualité sans aucun rapport avec le Titanic



Le croiseur Potemkine voguait vers Bundaberg
L'eau est chaude par là-bas, pas question d'iceberg
Mais quand même un pépin menaça sa carrière :
Il heurta les récifs de la Grande Barrière

Moralité :

Gare à ces coraux, navire russe !


6 commentaires:

  1. Bravo George, du grand Art ! Ce matin j'aime la marine !

    RépondreSupprimer
  2. Sauf que la Potemkine était un cuirassé, pas un croiseur.
    André Castelot

    RépondreSupprimer
  3. Ah là là, y'a toujours des touristes qui préfèrent les pines ailleurs !

    Je sais bien, patate, mais comment tu fais pour la rime ?

    Et puisque tu croises dans les parages, c'est pas chez vous que j'ai vu une chanson sur le corona des années 30 ?

    RépondreSupprimer
  4. Si fait :
    https://radioherbetendre.blogspot.com/2020/02/les-bons-conseils-de-madame-bolduc.html
    Enjoy !
    Et je vois toujours pas la rime avec "croiseur" patate toi-même ! T'as d'la chance que j'sois confiné, ta !

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour le lien, mais j'avais en tête un truc avec le mot "coronavirus", peut-être que j'ai rêvé (je rêve pas mal, en ce moment)...


    Pour "croiseur", en fait c'est pas la rime, c'est juste qu'avec le mot "cuirassé" l'alexandrin n'est plus possible, et encore moins la césure à l'hémistiche.

    Cela dit, si tu as une idée, je suis preneur !

    RépondreSupprimer