Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

lundi 16 mars 2020

Un risque « populationnel »




C'était sur Arrêt sur images voici trois jours, vendredi 13 mars, on croirait que c'était il y a un siècle.

François Salachas et Philippe Devos expliquent très clairement les raisons de la progression exponentielle du virus, et la nécessité impérative d'attribuer massivement des fonds aux services de santé publique, surlaminés depuis des années par les gouvernants.

Pas plus dans son allocution de ce soir que dans celle de jeudi dernier, Macron  n'a envisagé de verser un centime aux hôpitaux pour accroître le nombre de lits de réanimation (5000 en France, qui n'étaient évidemmemt pas tous vides au début de l'épidémie !) avec leur cortège indispensable de personnel soignant supplémentaire.

Et pourtant, « ça n'arrive pas qu'aux autres »...

6 commentaires:

  1. T'as ouï ? France cul est devenue France Inter. Le truc du pangolin-qui-a-bouffé-la-chauve-souris-qui-a-bouffé-un-déchet-de-coltan pourrait-il être plus sous-estimé par les voix hetziennes de la fausse-conscience inquiète parce que cultivée que par celles de la fausse-conscience dynamique parce que souriante, ou bien ?

    RépondreSupprimer
  2. Oui, c'est assez révélateur de l'indigence hertzienne de ce pays, le fait que ce soit France Cul qui a été happée par Inter et non l'inverse...
    (Encore que, parfois je préfère L'heure bleue, malgré cette harpie de Laure Adler, ou Very good trip aux équivalents horaires sur FC...)

    RépondreSupprimer
  3. Eh, au fait, c'est le moment de demander à Renaud d'embrasser les flics. Nan ? L'oignon sacré, toussa toussa.

    RépondreSupprimer
  4. Ils vont nous faire radio Paris tous les matins du monde ? France cul devenait pesant, mais pas dans le presciptif exemplaire, France ceinture, à force micro-trottoir à un mètre de distance se prend pour un képi et commence à me les briser menu. Dire que j'avais acheté des piles dans mon magasin vide.
    Presque envie de dire aux taulards : "Pas la peine de sortir, c'est pareil dehors". J'exagère, certes. Mais faut pas m'emmerder au café du matin.

    RépondreSupprimer
  5. Rassure-toi, tu vas pouvoir te consoler grâce à la mesure-phare annoncée par la mère Treiner voici une heure pour pallier la complète désorganisation de la chaîne en ces temps de confinement : la rediffusion des quatre aventures de Tintin interprétées par les Comédiens Français !

    Enfin un peu d'évasion, même si ça me rappelle la devise des jeux Fernand Nathan…

    RépondreSupprimer
  6. Je l'ai entendu quatre ou cinq fois est c'est pas terrible. Si ça continue je vais mettre du jase. Pas étonnant qu'elle, mais dommage, qu'elle ne nous remette pas les boucles musicales des grèves, la mer Trenet. Ça aurait fait "de gauche" au moins !

    RépondreSupprimer