Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

lundi 15 mai 2017

George WF Weaver, au poste !



GWFW, bourré comme un coing, s'apprêtant à causer dans le micro

Ni igname ni pro-FHAR (?) mais complètement ignare et profane en matière de production radiophonique, l'ami George WF Weaver s'est néanmoins traîné, malgré son grand âge, jusqu'à Toulouse voici une semaine pour fêter le dixième du jubilé de l'émission Dans l'herbe tendre, dont voici le désolant résultat :



Jules en train de fignoler l'ordre des morceaux quelques minutes à peine avant le début de l'émission


Le studio avant l'arrivée des six lascars égrillards

Le local technique où officie très sérieusement  Jules (ouverture et fermeture des micros, lancer des morceaux, contrôle du téléphone…) pendant que les intervenants déconnent à tout-va dans le studio, de l'autre côté de la vitre

5 urbanités attiques:

Jules a dit…

Cette photo est un faux grossier, une post vérité ! Il était plus fringuant ce jour-là.

George WF Weaver a dit…

Plus fringué, peut-être, mais fringuant, certes non !

En tout cas, je suis hyper-content d'avoir pu récupérer le lecteur embarqué depuis le site de Canal Sud, j'y croyais pas une seconde !

Wroblewski a dit…

Ca me fait penser à un film, mais lequel?...

George WF Weaver a dit…

Ah, bah, maintenant que tu le dis, Wrob, faudrait que tu prennes fissa le rapide de minuit pour venir nous en causer !

Pop9 a dit…

Désolant, désolant, dites-vous, mais on a tout de même découvert l'existence de Vanessa Hachloum à l'écoute - tardive - de ce programme de bon aloi. Et vous fûtes une guest star appréciable.

Enregistrer un commentaire