Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

lundi 19 janvier 2015

C'est plus facile de gagner une guerre quand votre ennemi a oublié qu'il est en train de la faire…



Très belle lecture diffusée hier soir sur France Culture, dans le cadre de « Théâtre et Cie », d'un texte d'Ascanio Celestini, Discours à la nation, par David Murgia :



Ne manquez pas, sur la page de cette émission, les deux bonus sonores, par David Murgia et Sami Frey !

On complétera utilement cette lecture par l'écoute du Nouveaux chemins de la connaissance de ce matin (faut passer les premières minutes de bla-bla, c'est surtout la deuxième partie qui est vivace) :

2 urbanités attiques:

Wroblewski a dit…

C'était vraiment très bien ce Discours. Je ne connaissais pas du tout Ascanio Celestini en fait, avant que mon frère ne m'offre cette place au théatre du Rond-Point (c'est un peu l'usine là-bas, soit dit en passant, on se croirait un peu dans un de ces cinoches commerciaux démesurés). J'ai été agréablement oppressé par cette ambiance à la Kafka ou à la Buzzati, jouissivement effrayé par cette férocité à la Swift, et réconforté par cette éthique de classe rigoureuse derrière l'ironie cynique. J'ai ri à l'humour noir (entre autre le pastiche de Swift, dont tu as mis l'illustre Modeste proposition en ligne il y a peu), et presque humidifié ma paupière (le passage sur Gramsci, dont je ne connaissais quasi rien, est très émouvant). Le comédien est excellent, mais il me semble que ce n'est pas le même au théatre (David Murgia) que celui de l'émission de France Culture, ce dernier ayant, d'après mon frère à qui j'ai envoyé ton lien, un accent belge qui ajoute encore au décalage familier du texte (je n'ai pas eu le temps d'écouter l'émission).

A voir, donc ! Dommage que ça se termine demain...

George WF Weaver a dit…

Merci, Wrob.

C'est pourtant bel et bien David Murgia dans l'émission mise en ligne ci-dessus, enregistrée les 13 et 14 janvier au théâtre du Rond-Point.

Peut-être ton frangin a-t-il podecasté l'émission, auquel cas le Discours ne début qu'après 25'50" : auparavant on entend une lecture d'un texte de Peter Handke, Bienvenue au conseil d'administration, par Sami Frey (qui n'a pourtant pas l'accent belge, du moins à mon oreille !)

Enregistrer un commentaire