Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

lundi 23 juin 2014

Arrête tes chars, A.D. !



Celle-ci n'est pas de moi, contrairement à la précédente, et si je m'en souviens c'est parce qu'elle est reproduite au deuxième plat de ce merveilleux livre qu'est L'art de la charade à tiroirs, de Luc Étienne — hélas difficile à dégotter de nos jours :

Mon premier est un oiseau.

Mon deuxième est ce qu'intimait à son père l'auteur de La dame aux camélias lorsqu'il lui semblait nécessaire que les domestiques consultent l'horloge à travers le trou de la serrure.

Mon tout est ce qu'on dit quand on a perdu sa montre à Nogent-le-Rotrou.

Je précise que par exception il ne s'agit pas là d'une charade à tiroirs, mais ordinaire, et que la solution — bien que phonétiquement proche — n'est pas « Germaine Montero adore Pierre Mac Orlan », contrairement à ce qu'aurait pu laisser penser la magnifique rediffusion d'hier soir :

6 urbanités attiques:

Wroblewski a dit…

Geai. Père Dumas, montre à nos gens l'heure au trou !

Hi ! hi ! Rigolo !

George WF Weaver a dit…

Bravo, Wrob ! Oui, c'est le déséquilibre entre le premier et le second qui crée un décalage comique…

Et l'émission sur Mac O., tu as écouté ?

Wroblewski a dit…

Non, pas encore, tu me la conseilles ? Je la mettreai en favori pour plus tard. En fait j'ai du retard, je viens de terminer les entretiens avec Céline, là j'écoute les pièces sur la RAF. Avec toujours Fred Deux en cours. Il y a aussi des entretiens avec Brel, Brigitte Fontaine, et puis une émission sur la Commune sur l'Herbe tendre. Bref, j'en ai largement pour l'été et plus !

George WF Weaver a dit…

Tu sais, moi aussi j'ai des centaines d'heures de retard d'écoute, sans parler de tout le matériel sonore que je viens de récupérer à propos d'Echenoz.
Mais l'émission (inédite jusqu'ici, si j'ai bien compris) sur Mac Orlan est brève et charmante et vaut vraiment le coup et l'écoute (enfin, à mon sens, sinon je ne l'aurais pas signalée ici…)

Fouchtra ! Je viens seulement de m'apercevoir que "A.D." c'est précisément les initiales d'Alexandre Dumas !…

Wroblewski a dit…

Très rafraichissante émission en effet, surtout après la tuerie de Stammheim écouté avant (passionnantes émissions, parfois drôles - les allemandes se faisant bronzer nues au camp d'entraînement palestinien -, mais un peu violent au bout de cinq heures...). Donne envie de mieux connaître Mac Orlan, et de réécouter Germaine Montero.
Tu vas trouver que je chipote, mais tu avais une indexation du blog "MacOrlan" dont le lien ne mène pas à cette émission. En revanche le lien "Pierre Mac Orlan" zappe l'autre...

George WF Weaver a dit…

Désolé, tu as raison : je corrige de ce pas.

Il y a trop de libellés sur ce blogue, je m'y perds moi-même…

Comme autre excellente interprète de Mac Orlan, il y a Monique Morelli, aussi…

Enregistrer un commentaire