Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

mercredi 27 octobre 2010

Toujours, partout !


Un coup de ton doigt sur le tambour décharge tous les sons et commence la nouvelle harmonie.

Un pas de toi, c'est la levée des nouveaux hommes et leur en-marche.

Ta tête se détourne : le nouvel amour ! Ta tête se retourne, — le nouvel amour !

« Change nos lots, crible les fléaux, à commencer par le temps », te chantent ces enfants. « Élève n'importe où la substance de nos fortunes et de nos vœux » on t'en prie.

Arrivée de toujours, qui t'en iras partout.


Rimbaud, « À une raison », Les Illuminations

10 urbanités attiques:

Moons a dit…

"A une raison" finira-t-il en enfer ? Du beau monde sur la liste !

Chr. Borhen a dit…

"Arrivée" avec un e final... Je ne me lasse jamais de le signaler.

thé a dit…

J'ai failli faire appel à vous pour les mots croisés du XI ; finalement résolus, avec grand mal (m'étonne que vous ne m'ayez pas reconnue sous les pseudos des posts suivants)

George WF Weaver a dit…

Tonnerre, je tombe complètement des nues ! C'est vous, "pièce détachée" ?!?
Pas du tout le même style pourtant : vos interventions chez A XI sont beaucoup plus fluides et développées qu'ici, même si la poésie rôde toujours… Mais je ne vois pas de quels pseudos vous parlez : les posts suivants (suivant lequel, d'ailleurs ? celui sur les mots croisés ?) ne sont pas signés.

the a dit…

mais, non

c'était les pseudos chez vous(et j'aurais dû dire précédents)

et je deviens de moins en moins prolixe

George WF Weaver a dit…

Ah, des billets postérieurs à celui-ci, voulez-vous dire… Non, je n'avais pas remarqué. Mais vous savez, mes moments de lucidité sont rares…

Concernant votre "identité", ouf ! vous me rassurez : j'ai craint un moment que le nombre de commentateurs (-trices, en l'occurence) intéressants sur le Ouaibe ne fût extrêmement réduit…

George WF Weaver a dit…

Bon, les pseudos : vous parlez de "Colette", "Harrison" et "à défaut, florent" ?
Je ne comprends toujours rien, pas plus que la référence aux Beatles… Florent Pagny ? (tiens, je l'avais évoqué chez les Moiss', cet abruti, pour la cause de je ne sais plus quel calembour signé "Muse amusée", à l'époque où GWFW n'existait pas encore)…
Ah, d'accord : "Ringo", à cause de "ma star (à moi)" ? Mais je n'ai pas compris non plus cette phrase de bira en référence à Karl-Groucho Divan.

the a dit…

C'était un jeu ; rien de plus ; innocent, si un jeu peut l'être
Le 1°com de Ad concernant les stars et je ne sais pourquoi Honni soit qui mal.. m'a fait embrayer sur Harrisson
Le 2° com de Florence sur "maniez" m'a fait penser à Magny, donc Colette ; et Pagny donc par défaut(à défaut d'être chanteur etc, encore que il aurait pu être bon baryton dans une maîtrise de province)
Par contre, n'ai pas vu le com de Marx, le regrette
D'ailleurs j'y pense pas toujours
Et autant le locataire silencieux m'a semblé évident dans les mots croisés de Ubi, autant certains autres ne me sont pas apparus avec évidence
Et, je reviens au début : honni soit car ce me semblait critique mesquine ; au sens étymologique ; ou maghrébin, ce qui revient au même.
Sinon , ravie de votre intérêt ; certains autres, croisés, ici et là, croient que je n'ai comme seule lecture que Le Capital ou le bulletin syndical

George WF Weaver a dit…

Bigre, que de méandres ! M'étonne pas que je n'aie pu suivre. Pas fait le rapprochement entre "manier" et Magny : je pensais à l'écrivain Colette.

Pour les mots croisés, il est vrai que certaines définitions sont tirées par les cheveux : "Groupe", par ex., ou "Par dessus par-dessous" ("Par dessus" n'est pas assez précis, c'est une métonymie).

Karl-Groucho Divan n'a pas commenté ici, mais chez A XI, sous l'article "Veni, vidi, imprimi", auquel se référait bira. Enfin, "commenté" n'est pas vraiment le mot…

the a dit…

J'ai lu les réactions de FGD ; elles me semblent celles d'untypographe, on va dire classique. Ce ne sont pas ses remarques qui m'ont gênée mais le ton inutilement agressif ; et certaines confusions
Je suis un peu comme FGD, sans partager ses analyses ; j'aime le confort de lecture du diplo par exemple

Enregistrer un commentaire