Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

samedi 17 avril 2010

Accomplir un exploit par jour (3)

Faire rire les gens qu'on aime alors que la mort immine, question d'heures ou de décennies.

7 urbanités attiques:

thé a dit…

immine
je sais pas si j'aurais osé

George WF Weaver a dit…

On a déjà causé des néologismes, thé.
Je n'ai rien contre, vous le savez bien.

thé a dit…

Là, ce n'en est pas un.

Lui redonner son sens de menace, je voulais dire. Sous-entendu, peut-être mais pas clairement dit. Dans le sens habituel. Dont vous n'usez pas.

George WF Weaver a dit…

À ma connaissance, le verbe n'existait qu'en latin. De quel "sens habituel" parlez-vous ?

thé a dit…

sup du Robert
fam et rare
comme urger
"Les danseurs....car la revue immine" Colette

George WF Weaver a dit…

Exact. Page 251. Mais la définition dit bien : "être imminent". C'est apparemment Colette qui l'a créé en 1910 dans La vagabonde, et j'incline à penser qu'il s'agit d'un hapax dans le corpus littéraire français… Enfin, de toutes façon, je n'ai jamais lu Colette. Mais grand merci pour ces précisions : le supplément du Grand Robert n'est pas le premier dictionnaire sur lequel je me précipite pour vérifier l'existence d'un terme…

George WF Weaver a dit…

Euh, pardon : en voilà des façonS !

Enregistrer un commentaire