Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

jeudi 12 novembre 2009

Le temps des bouffons

Voici quelques mois, nous proposions de revoir le film de Jean Rouch, Les maîtres fous (1954), dans lequel des Ghanéens possédés parodient jusqu'à l'horreur le protocole et les manières des colons anglais.
Le cinéaste et militant indépendantiste québécois Pierre Falardeau, disparu fin septembre, avait présenté en 1993 une variation autour du film de Rouch, sur des images tournées en 1985 au Beaver Club de Montréal. Son commentaire est impeccable de mépris salutaire.


« Au Ghana, les pauvres mangent du chien. Ici, c'est les chiens qui mangent du pauvre… »

4 urbanités attiques:

Chr. Borhen a dit…

Je viens de lire le commentaire de falardeau, effcetivement impeccable de mépris salutaire... Aussi, permettez-moi de louer votre sens aiguisé du titre : "le temps des bouffons"...

George WF Weaver a dit…

Ah mais pardon, cher Rimbaud en verlan : tout le mérite en revient à Pierre Falardeau, qui a lui-même intitulé ainsi son film.
Cela dit, effectivement, il vaut d'autant mieux conserver un sens aigu que l'heure est grave…

George WF Weaver a dit…

Note pour Icarie :
c'est vraiment dommage, d'avoir dézingué tous ces messages qui établissaient des correspondances si pertinentes…

Healthy a dit…

je vous nomme
Roi des inconséquents, George

je viens encore de trouver une grosse connerie sur votre blog là
Brigitte Fontaine, prohib
c'est quoi ce bin's ici ?

Enregistrer un commentaire