Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

samedi 1 août 2015

Soyons des héros de la classe ouvrière !




« Ils haïssent l'intelligence
Et ils méprisent les ahuris. »

Nous qui sommes ahurissamment intelligents, 
on est mal barrés…

6 urbanités attiques:

Jules a dit…

J'ai tendance à trouver que cette chanson est presque ce que Lennon a écrit de meilleur.
Malgré sa fin, comme d'habitude décevante.
Merci M'sieur George.
Jules

George WF Weaver a dit…

Sans doute la meilleure, en effet.

Lennon en solo (ou pire, avec Yoko !) m'a toujours horripilé : Imagine, et toutes ces mièvres guimauves baba-mystiques, beuârk !

Sans même parler, pire encore, de la légende de Lennon, à quoi je préfère de loin celle de la nonne

triggerzone a dit…

Oui, mais ça, c'est parce que vous ne connaissez pas le Dirty Mac et leur interprétation de Yer Blues.
Et ça rappellera aux plus de 45 ans une scène du film de Rochant, Un monde sans pitié

George WF Weaver a dit…

Merci, Triggerzone, mais je préfère tout de même de loin Working Class Hero

Quant à Un monde sans pitié (vu et revu à sa sortie), je me souviens de la scène du compteur EDF zouillé mais pas de celle que vous mentionnez.
Par contre, je me souviens très bien de Denis Lavant (qui lui aussi joua avec Mireille Perrier, auparavant…), dans Mauvais sang, courant comme un dératé tout au long d'une palissade et de cette merveille qu'est Modern Love de Bowie…

triggerzone a dit…

Extrait à 2 : 05 à peu près.

George WF Weaver a dit…

Merci, triggerzone ! Et ce portrait réalisé par le fils de Michel Boujut est fort plaisant, au demeurant…

Enregistrer un commentaire