Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

jeudi 23 avril 2015

Fred Deux : fonds de tiroirs (quater)



Grâce à un certain « Anonyme à l'ouest », on a pu récupérer quelques brimborions résiduels radiophoniques de l'ami Fred dont je ne connaissais pas du tout l'existence, et c'est une sacrée bonne pioche !

D'abord un triplé d'épisodes d'une série produite par Jean Couturier au printemps 2000, Fiction 30 (mais… attention, c'est du raide !)

Et puis une des premières interventions (à ma connaissance, du moins) de Fred sur France Culture, en 1986, dans la défunte émission Agora : une série de cinq entretiens avec Michel Camus, intitulés « Monsieur mon double » dont malheureusement manquent ici le premier et le dernier — que je ne désespère cependant pas de récupérer un jour ou l'autre :

6 urbanités attiques:

Pop9 a dit…

Argh, Hétéronomix™ déconne, docteur Weaver : je n'ai pas accès à vos trucs que je me disposais à savourer. Pas grave, je reviendrai, sacrebleu.

George WF Weaver a dit…

Argh ! M'sieu Pop, en effet, cette alternative à feu DiveChère n'a pas l'air de fonctionner sur ce coup-là…

J'y comprends rien, comme d'hab', mais je vais tout de même tenter d'y remédier, quitte à perdre les derniers oripeaux de ma vertu languissante…

Pop9 a dit…

Bah, vous affolez pas, on est pas à la minute, même si les trucs nous intéressent ('tain, tout de même, "les derniers oripeaux de [la] vertu languissante" de Georgie Boy, ça doit être quelque chose, dans le genre ruines majestueuses...)

Anonyme a dit…

ça va, ça vient mais là c'est un doublon...de Camus Couturier est resté dans les limbes on dirait !

C vaine

George WF Weaver a dit…

Exact, merci, V., je m'étais emmêlé les pinceaux chez l'hébergeur tilidom !
Voilà qui est enfin réparé, désolé, d'autant que je trouve les "Fiction 30" bougrement plus intéressants que les entretiens…

Ruines, certes, M'sieu Pop, mais rien moins que majestueuses, hélas !…

Pop9 a dit…

'achement bien, les Fiction 30, même si on morfle un peu en route. On s'garde la deuxième série pour un autre jour.
Pour ce qui est des ruines, faites pas le modeste, un de mes informateurs vous a aperçu l'autre nuit sur le podium du Macumba, vous affoliez les populations.

Enregistrer un commentaire