Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

dimanche 3 mai 2020

Chansons chez soi sans champ au choix


Une tradition oubliée renaît à foison à la faveur du confinement : l'art ancien du chansonnier, qui consiste à remplacer les paroles d'une chanson à succès par une charge satirique sur la politique du moment.

Cet art multiséculaire avait connu ses derniers beaux jours sur France Inter de mars 1968 à juillet 1990 dans l'émission de Pierre Codou et Jean Garretto du ouiquènde L'oreille en coin, à laquelle Thomas Baumgartner a consacré un livre et un blogue.





Or voici que moins de deux semaines après sa mise en ligne, le détournement du Vesoul de Brel par un groupe qui maintient avec brio cet art du chansonnier, Les Goguettes (en trio mais à quatre), atteint plusieurs millions de vues sur la Toile :



Dès le 9 avril, ils nous avaient concocté une judicieuse version re-asteurisée du tube de Cabrel de 1979 :



Plus fort encore, voici le duo Djahîz GIL, qui met en ligne et en scène un détournement par jour depuis le début du confinement le 17 mars, avec le désormais célèbre couple de chaussettes Gus et Rappetout :



Je réserve pour la fin mon préféré à ce jour : le détournement de Capdevielle par l'ami John Warsen, Quand t'es dans ton logement :



1 commentaire:

  1. Il y avait aussi celle de Lou Reed "Perfect Day " dont j'ai revisité les paroles sur mon blog. Curieux de voir comme cela fonctionne bien!

    RépondreSupprimer