Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

mercredi 2 septembre 2015

Même mes draps n'aiment que Dranem !


Tiens, en pensant à M'sieu Pop on est tombé là-dessus :



Et en complément, cette séquence du film Un soir de réveillon de Karl Anton (1933), dans lequel Dranem interprète aussi Les marins :

4 urbanités attiques:

Pop9 a dit…

Rien bath, tout ça.
Merci tout plein, Georgie Boy, z'êtes un poteau de chez poteau.
Je vous paierai un Picon-tequila la prochaine fois que je vous croiserai au Macumba.

George WF Weaver a dit…

De la gratitude, j'en ai autant à votre service, M'sieu Pop !

Mais je me suis trompé sur un point : je viens d'auditionner (quel mot horrible !) intégralement le film de Charles (et non pas Karl) Anton et suis au regret de constater que la chanson Les marins n'y figure pas. Elle a hélas été sucrée dans cette adaptation de l'opérette de Paul Armont, Marcel Gerbidon et Albert Willemetz de 1932.

Pop9 a dit…

Il vous sera beaucoup pardonné, Georgie Boy.

Le Promeneur a dit…

Chanson rosse, chanson bath. Tout y est, et nos âmes ravies avec.

Enregistrer un commentaire