Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

vendredi 8 mai 2015

J'en rosse tant…



Une intéressante et récente publication du Comité invincible sans nul caractère zoophile, quoi qu'il puisse sembler aux esprits pervers

6 urbanités attiques:

Franck a dit…

« Une intéressante et récente publication du Comité invincible », invincible ? vous êtes sûr ?

George WF Weaver a dit…

Vous savez, Franck, on n'est sûr de rien, de nos jours.

Pas grave, suffit de siroter un milquechèque devant la télé en regardant Trente millions d'amis..

Le Tenancier a dit…

Le Tenancier se demande s'il ne préfère pas les publications zoophiles, surtout si elles comportent des images.
Comment, George, vous n'êtes pas fan de Mabrouk le clébard mascotte des après-midi pavillonnaires ? Nous vous plaignons...

Jules a dit…

"Si un connard de clébard y arrive, alors moi aussi je peux le faire"
Citation (de mémoire) de Robert Mitchum à propos de RinTin Tin, autre mascotte télévisuelle.

Le Tenancier a dit…

Rien à voir avec le billet de George (la logorrhée ça va 5 mn, hein...) mais pour poursuivre avec Bob, un truc sorti du bouquin de Guérif : « [...] Nous avons donc tourné un bout d'essai, avec Buzz (Burgess) Meredith. A la fin de la scène, il y eut un long silence. J'attendais que quelqu'un crie : "Coupez !" J'ai fini par jeter un coup d’œil, et ils étaient tous debout, en train de pleurer derrière la caméra. Voilà comment ça s'est passé. Je pense qu'ils étaient ébahis parce que je me souvenais de mon texte. Cela a toujours fait partie de mon charme depuis. »
S'il n'y avait eu que ce charme-là, chez lui...

George WF Weaver a dit…

Oui, il avait beaucoup de charmes, ce être-là peu plié dégarni de chaînes à qui je ne me serais pas risqué à dire : "Bois l'eau !"

Enregistrer un commentaire