Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

dimanche 7 juillet 2013

D. C. R. I… comme Icarie


Ceux qui font au peuple de fausses légendes se souviennent de la risible et néanmoins pharaonesque barbouzerie qu'a été l'affaire de Tarnac (11 novembre 2008) prendront sans doute un certain intérêt à lire cet article de Mediapart à propos d'un flic fichtrement érudit (ben oui, ça existe, semblerait-il !) qui durant des années s'est efforcé d'établir un lien avec le chantage d'AZF (2004), au point de créer sous le nom de "Isoard est guéri" un « pot de miel » constitué de pas moins de cinq blogues (dont on retrouvera des traces sur cette page) — notamment Icarie, bloguerollé ici-même depuis longtemps mais écrabouillé voici quelques mois, allez savoir pourquoi… — en espérant y piéger quelques mouches pour appuyer sa thèse.
Raté ! puisque tout cet échafaudage n'était que fantasmagorique affabulation, telle qu'on peut en lire dans l'ultime roman de Gombrowicz, Cosmos.
Plus fort que Minority Report : quand la réalité dépasse l'affliction !





9 urbanités attiques:

Le Tenancier a dit…

Mon cher George, le lien vers Médiapart est payant, il serait donc bon que vous nous résumiez un tantinet l'article. La fenêtre qui figure en bas de votre billet nous donne une page "404", ce qui m'a toujours fait penser que le web était un complot mondial élaboré à Sochaux.
Pour ce qui est des barbouzades, ce que nous déduisons de vos propos n'est pas pour étonner. De même, ces manipulations autour du "groupe" de Tarnac ou du supposé Commando AZF traduit une constante dans la méthodologie : émergence dans les médias au compte goutte et ensuite déferlante avec séquençage des épisodes de la "traque", même appétence pour les chemins de fer, ce qui permet de localiser la "menace" sur le territoire national (l'avion impliquerait alors que la menace puisse s'exporter ou, à contrario, devienne exogène), les diverses tentatives de réhabiliter l'Ennemi intérieur sous le règne du sarkozysme est du reste un surgeon débile de survivants du gaullisme à la façon Marcellin. Il suffit de voir le pédigrée politique de ceux qui en ont été les promoteurs, et leur méthodologie (Ainsi, Alliot-Marie, ventant l'expertise française dans le maintien de l'ordre — c'est à dire le contrôle de la subversion — pendant les événement tunisiens) qui rappelle la répression politique et les petites "combinaziones" de la belle époque de l'Ordre gaulliste. La dissolution, pourtant ancienne, du SAC n'a pas dissipé quelques habitudes. Cette histoire de blog montre l'adaptation des techniques d'infiltration, mais la base reste la même.
Et personne, naturellement, ne se pose la question de l'existence d'un service d'espionnage politique en France, qui est une démocratie, parait-il.

Le Tenancier a dit…

Le lien est rétabli en bas de page, une facétie du groupe PSA, c'est sûr !
La barbouze ne manque cependant pas d'humour, dans un sens, puisque nous songeons irrésistiblement au film "I pour Icare", allez savoir pourquoi.

George WF Weaver a dit…

Mais, euh… cher Tenancier, avez-vous lu le titre de ce billet ?
J'espère que les problèmes d'affichage du fichier Scribd demeurent circonscrits mais à moi aussi le "404" me fait d'abord penser à Peugeot plutôt qu'à un problème informatique.
Coïncidence : je parlais tout à l'heure avec un ami de cette histoire de blogues-pièges et il a aussitôt embrayé sur l'enquête des RG qui a suivi les événements de Sochaux de juin 1968 pour découvrir qui précisément avait molesté les CRS… Le fils de l'enquêteur des RG en a tiré un bouquin qui décrit le "retournement" d'un des grévistes d'alors…

Le Tenancier a dit…

La technique du blogue-piège n'est guère que l'adaptation en plus économique de ces publications bizarres qu'on croisait parfois dans des manifs. De toute façon, l'infiltration des groupes politiques n'est pas neuve sous le Soleil, ni même les balances volontaires ou forcées (classiques : stup et mœurs pour vous faire plonger et ensuite il n'y a plus qu'à cueillir le bonhomme). Le truc, ici, c'est que l'affaire du Commando AZF qui clame que les poseurs de bombe étaient des pros m'intrigue. Alors que l'on clame que tous les terroristes des années 70/80 avaient eu une formation militaire dans les pays du bloc soviétique, où diable ceux qui ont soi-disant opéré en 2000 se sont-ils formés. parce que la description des engins nous donne quelque chose de très sophistiqué ! De là à imaginer que, selon mon hypothèse, on ait confié cela à des pros (gendarmes, militaires, etc.) me parait nettement plus tenable qu'un commando "d'anarcho-gauchistes". A partir de ce bête constat, cela met aussi en doute le lien qu'on voudrait nous faire avaler avec le groupe de Tarnac, un fer à béton n'étant pas tout à fait la même chose que du sabotage par une bombe... Mais je suis sûrement de mauvaise foi. En tout cas, cette espèce de noyautage par la flicaille est assez capillotractée. Je dois dire que sous Marcellin ou Poniatowski, cela aurait été plus efficace. Tout se perd...
Oui, j'ai réalisé après pour le titre ! Mais j'ai des petits problèmes d'affichage avec votre blogue en ce moment (résolus en grande partie aujourd'hui !).

Anonyme a dit…

Hum... C'est parfois même bien plus simple que ce que vous décrivez, cher Tenancier. Mais si vous souhaitez que nous en parlions, nous le ferons autrement que par le biais d'un blogue...

Otto Naumme

Le Tenancier a dit…

Vous savez bien que je suis un compliqué, Otto. de surcroit, chacun sait que je dis n'importe quoi et que je ne suis jamais sérieux.

Anonyme a dit…

Meuh, c'était pas du tout une critique envers ce que vous dîtes, cher Tenancier ! Juste quelques souvenirs de jeunesse que j'ai du reste déjà dû partager avec vous ; ou nous le ferons à notre prochaine rencontre.
Après, ça, que vous soyez un compliqué, c'est notoire...

Otto Naumme

julius marx a dit…

La photo illustrant cet article a été volée dans le dossier du très bon film "la vie des autres" ?

George WF Weaver a dit…

Ah mais bon sang, merci Julius !
Je me disais bien que je l'avais déjà vu quelque part, ce visage, avec cette douceur inquiète dans le regard…
Ulrich Mühe, bien sûr, matricule HGW XX/7) !

Enregistrer un commentaire