Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

jeudi 7 mars 2013

Chanson de saillie (on y revient)


Dans ma recherche erratique mais têtue de chansons à fausses rimes, j'ai retrouvé celle-ci de Colette Renard (charmante mais qui dévie légèrement du genre puisqu'il s'agit cette fois de vraies rimes, qui viennent pallier la gaillardise), « Les trente brigands » (sur l'air de « La complainte de Mandrin »), que j'ai numérisé depuis l'album 25 cm Chansons gaillardes de la vieille France, « strictement réservé aux adultes » (Vogue LD. 478), qui date de la fin des années 50 :

2 urbanités attiques:

Le Moine bleu a dit…

Et bien voilà ce QUI s'appelle préparer au mieux la journée de la femme ! Bravo Dgeorge !

George WF Weaver a dit…

Tonnerre ! je vous assure, cher Moine que je n'y avais nullement pensé, tout à mon extase d'avoir résolu le problème de la numérisation des vinyles (ce qui augure de pas mal de billets futurs, avec des raretés indicibles…)

Mais vous avez raison, comme toujours : cette célébration-là en vaut bien d'autres. Et puis il reste toujours 364 jours au sexe dit "fort"…

Enregistrer un commentaire