Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

vendredi 25 novembre 2011

Révélation !

En tombant un peu au pif sur cette chanson qui servait de B. O. à un feuilleton ayant pas mal marqué mes jeunes années, je m'aperçois, non sans un certain vertige, que c'est en grande partie à elle que je dois ma propension spontanée aux homophonies approximatives et à entendre souvent de traviole les propos tenus par mes interlocuteurs.

En effet, en raison de l'accent déroutant de Demis Roussos, je ne comprenais quasiment rien aux paroles de cette chanson, que je me souviens avoir désespérément essayé de transcrire.
Là où Cécile Aubry avait écrit : « Elle chante la vie » ou « Tu as le soleil sur ton épaule », j'entendais respectivement : « Elle, sortir d'la ville » et « Tu as le soleil sur ton Popaul » [j'ignorais à l'époque que ce dernier terme pût avoir un sens…], et le reste à l'avenant.



Quelque temps plus tard, Robert Fabre tentait de rapprocher Mitterrand et Marchais pour édifier l'Union de la Gauche.
Et bien des années après, je devins élève d'une prof. de sciences sociales qui était un peu le sosie de Véronique Jannot. Les « colles » en tête-à-tête me faisaient sacrément transpirer.

11 urbanités attiques:

BOUM a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=qV69iLEa7D4

Douce France a dit…

C'était pour élever un peu le débat ; je viens de faire un tour sur le site concernant le referendum, que vous connaissez bien ; j'ai été étonnée du nombre de commentaires d'éclaireurs ou de scouts, ; les commentateurs, peu nombreux, vu leurs tics -tocs de langage , assez reconnaissables.
Mehdi, oui
V. Jeannot, oui
J. R. Caussimon
mais inconnus : Chapoulie, Bergman(enfin, Boris)

mano in la mano a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=mdyKz7LE1yg&feature=related

George WF Weaver a dit…

Merci pour Trenet et Mano Solo, thé, mais je ne comprends pas trop, non plus que rien à cette histoire de site référendaire.
Pas question ici de causer de ma jeunesse ni d'abonder dans quelque auto-complaisance que ce soit : s'agissait juste narrer la possible genèse d'un bizarre handicap réel qui m'est propre et m'étonne souvent moi-même. Le Tenancier pourrait en témoigner, s'il est besoin.

Chapoulie était le nom de feue la prof. en question, naturellement, mais concernant Bergman, vous auriez pu trouver par vous-même.

Vous n'avez pas eu tort de surseoir aux agapes d'Article XI, hier soir, même malgré l'éloignement géographique : un rougail-saucisses aux knackis, c'est un peu comme ce que le rosé est au vin…

referendum a dit…

On est toujours sous la V°

Sinon, dans la famille Bergman, ne connais que les iiiiiiiiii

George WF Weaver a dit…

... ngmar et ngrid, d'accord, mais iiiiil n'y a pas qu'eux au guichet.

zinzoline a dit…

Au guichet,
y a aussi la p'tite bleue

George WF Weaver a dit…

Alors là, je sèche : celle de la côte ouest ?

coupeuse de joint a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=ivxS1y1L1IA

George WF Weaver a dit…

Merci, thé : elle m'a aguiché, la p'tite bleue du 102.

Trajan a dit…

Puisque vous le dites
moi, j'ai jamais dit
y en a qui sèchent
quand d'autres mouillent

Enregistrer un commentaire