Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

lundi 7 novembre 2011

Plutôt Jacques que Georges…

Jacques Marchais, On a chanté les voyous (1971), disque Vogue CLVLX 329 (merci à Mélocoton, du forum Muzika.fr ! Mais, aïe, apparemment on ne peut plus les écouter ici en juin 2014, faut aller chez DivChère en attendant que je recharge tout ça) :



Addendum du 8 novembre :

L'ami Jack, fin connaisseur des chants de révolte, nous a fourni ce matin en commentaire de précieuses indications que nous reproduisons de suite :

Précisions sur les quelques chansons authentiques de ce disque (les autres étant écrites par des professionnels comme Aristide Bruant pour le "Chant d’Apaches").
1 : "Bifton aux potes" fut écrite en 1897 par le détenu Blaise, incarcéré à la Santé, comme le dit la chanson.
3 : "La Chanson de Jean Fagot" (ou la chanson du transporté) fut écrite par le bagnard Miet vers 1912.
5 : "A la Santoche" date de 1907 et fut écrite par un détenu anonyme – la prison de la Santé remplaçant celle de Mazas, démolie en 1900.
6 : "La Chanson des pègres" fut écrite à la Grande Roquette par le prisonnier Abadie, dit le Troubadour, aux alentours de 1850 ; ici, elle est reprise par le détenu Clément qui en a détourné quelques vers afin de raconter sa propre histoire en 1879.
7 : "Sur le ruban" fut écrite par Leca et publiée dans les Mémoires d’Amélie Hélie, la fameuse Casque d’Or, en 1902.
9 : "Raccourci" aurait été écrite en 1900 à la prison de Fresnes par un détenu resté anonyme.

Et l'ensemble de l'album est téléchargeable ici, toujours grâce à Mélocoton.

13 urbanités attiques:

Jack a dit…

Toujours et encore un grand merci pour ces chansons (mais je ne vois pas bien le rapport avec Bernard Dimey – c'était Romi, si je m'en souviens bien, qui présentait les chansons au revers de la pochette car c'était lui qui les avait choisies). Les plus belles (parce que authentiquement vécues ou ressenties) sont celles écrites par des détenus ou des bagnards, anonymes ou non (les chansons 1, 3, 5, 6, 7 et 9).
C'est aussi ce disque de Jacques Marchais qui avait décidé Jacques Le Glou à lui proposer d'interpréter certaines chansons du mémorable disque "Pour en finir avec le travail".

George WF Weaver a dit…

Bon sang de bois, je me suis complètement mélangé les pinceaux, à cause de Mouloudji et Michel Simon, entre autres : trop de fers au feu...

Merci, Jack, je rectifie illico.
Et si vous avez des précisions concernant paroliers et compositeurs, je suis tout ouïe.

Anonyme a dit…

alors là, chapeau!
je ne connaissais pas du tout cette compil! et merci à "Jack" pour ces précisions. Il serait urgent de faire une discographie exhaustive de ce bon vieux Marchais.
en plus, c'est marrant, à Zapzalap nous sommes en train de préparer une émission musicale sur le crime, "La mort en musique"...

Merci à vous!

Z.

Jack a dit…

Précisions sur les quelques chansons authentiques de ce disque (les autres étant écrites par des professionnels comme Aristide Bruant pour le "Chant d’Apaches").
1 : "Bifton aux potes" fut écrite en 1897 par le détenu Blaise, incarcéré à la Santé, comme le dit la chanson.
3 : "La Chanson de Jean Fagot" (ou la chanson du transporté) fut écrite par le bagnard Miet vers 1912.
5 : "A la Santoche" date de 1907 et fut écrite par un détenu anonyme – la prison de la Santé remplaçant celle de Mazas, démolie en 1900.
6 : "La Chanson des pègres" fut écrite à la Grande Roquette par le prisonnier Abadie, dit le Troubadour, aux alentours de 1850 ; ici, elle est reprise par le détenu Clément qui en a détourné quelques vers afin de raconter sa propre histoire en 1879.
7 : "Sur le ruban" fut écrite par Leca et publiée dans les Mémoires d’Amélie Hélie, la fameuse Casque d’Or, en 1902.
9 : "Raccourci" aurait été écrite en 1900 à la prison de Fresnes par un détenu resté anonyme.

George WF Weaver a dit…

Merci, Jack : je vais intégrer ces précieuses précisions dans le corps du billet.

Le monde est petit, Z. Servez-vous comme vous l'entendez…
Oui, ce serait bien de disposer de la discographie complète de Jacques Marchais. Pour l'instant, j'ai fait chou-blanc (il n'a même pas de page Ouiqui).

birahima2 a dit…

j'étais sûre de ne rien trouver en venant ici.

George, vous avez lu le dernier livre de Jérôme Leroy
et maintenant, il se trouve que votre curiosité est tarie.

Le Sot a dit…

Merci donc à tous les Marchais, George, Jack, Jacques, sans oublier Melocoton et Hétéronomix, pfff, compliqué mais généreux, comme l'était George M. finalement, non ?

George WF Weaver a dit…

Marchais, "compliqué mais généreux" ?!
Euh… non, je ne crois pas. Lisez donc Du passé faisons table rase, de Ramon Mercader (alias Thierry Jonquet)…

Anonyme a dit…

Bonjour à vous
Merci pour tous ces potlach! Hélas! Trois fois hélas! trouver enfin un album du grand jacques marchais, le trouver, et puis ne plus trouver rien d'autre qu'un lien megaupload!
La frustration est à la hauteur de l'espérance!
Bref tout çà pour dire que ce serait quand même bougrement sympathique, fichtrement gentil que de mettre un nouveau lien pour ce bel album!
En vous remerciant d'avance
Un frustré de première

George WF Weaver a dit…

Bonjour, Anonyme,

Votre frustration n'a pas lieu d'être car si le lien Mégaheuplaude est évidemment mort vous pouvez tout de même télécharger l'album, morceau par morceau, depuis le lecteur "divShare" embarqué ici-même : en haut du lecteur, cliquez sur "share" puis sur "link to mp3".
Vous êtes alors redirigé vers le serveur "divShare", d'où vous pouvez récupérer les morceaux.
C'est un peu plus long, mais ça fonctionne.

Anonyme a dit…

Merci beaucoup!
Un défrustré de première.

George WF Weaver a dit…

À votre service pour cette dé-brétécherisation !

Gerard Labouz a dit…

site de merde fait par des cuistres

Enregistrer un commentaire