Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

mardi 7 avril 2020

Les crises s'envolent, les paroles restent



« Je ne laisserai personne dire
que j'ai été Premier Ministre »

3 commentaires:

  1. on ne plaisante plus12 avril 2020 à 14:36

    On voit que vous vous faites une trop haute idée de ce qu'est ou devrait être un premier ministre. Edouard Philippe est parfait dans son rôle de serviteur du capital, au sens large, et de ceux du CAC40, en particulier. Après décimation de la population, il prônera une reprise autoritaire et forcenée de la production, si le Covid-19 lui en laisse l'opportunité. Ce sera difficile (s'il peut enfumer la populace, il ne peut enfumer un coronavirus) mais il essaiera, avec l'aide des médias et de la police.

    RépondreSupprimer
  2. Bien évidemment.
    Mais détrompez-vous sur ceci : je ne me fais aucune idée sur un quelconque premier ministre, en place ou idéal.

    La légende de cette image n'illustre qu'un déni forcené de l'évidence la plus indéniable, lorsque le guignol ci-dessus s'insurgeait contre les reproches de "retard dans la gestion de la crise".

    RépondreSupprimer